1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Coronavirus : les frontières fermées, les "fermes de cannabis" locales se multiplient
1 min de lecture

Coronavirus : les frontières fermées, les "fermes de cannabis" locales se multiplient

Le trafic a diminué de 30 à 40 % mais les cultures locales se multiplient. La police de Roubaix a découvert une maison dédiée à la culture du cannabis.

Un plant de cannabis (illustration)
Un plant de cannabis (illustration)
Crédit : AFP / DESIREE MARTIN
Coronavirus : les frontières fermées, les "fermes de cannabis" locales se multiplient
01:35
Alice Moreno - édité par Nicolas Scheffer

C'est l'une des conséquences inattendues du coronavirus, les dealers aussi connaissent la crise. Le trafic de stupéfiant a diminué de 30 à 40 % au mois d'avril. Pas évident de transporter la marchandise avec la réduction drastique des transports et la fermeture des frontières.

Mais le ministère de l'Intérieur met en garde contre de nouvelles pratiques comme la vente sur les réseaux sociaux et les plantations relocalisées dans le jardin. Les enquêteurs ont découverts une maison exclusivement dédiée à la culture du cannabis, mardi 12 mai à Roubaix. 

Pas moins de 350 pieds poussaient sous des serres dans l'habitation. Depuis plusieurs jours, les policiers observaient les allées et venues d'un jeune homme de 25 ans qui se rendait assidûment sur les lieux sans y être domicilié. Il a reconnu être à la tête de cette petite entreprise illégale.

Selon les enquêteurs les installations maison explosent dans le département du Nord. "On est très impacté par cette culture industrielle. L'année dernière, la PJ de Lille a démantelé 15 plantations, on a saisi plus de 17.000 pieds", explique un policier. 

À lire aussi

La pratique est importée depuis les Pays-Bas et la BelgiquePendant le confinement, ces fermes à cannabis auraient eu un franc succès. Les consommateurs ont privilégié le circuit court.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/