1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Colombie : un médecin arrêté avec 200 kilos de cocaïne dans une ambulance
1 min de lecture

Colombie : un médecin arrêté avec 200 kilos de cocaïne dans une ambulance

Candidat aux élections municipales, le chirurgien avait dissimulé la cargaison dans un faux-toit installé sur le véhicule, intercepté sur une route menant à la côte atlantique.

Un agent de la police colombienne (photo d'illustration)
Un agent de la police colombienne (photo d'illustration)
Crédit : GUILLERMO LEGARIA / AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

On peut douter d'une démarche à des fins purement thérapeutiques. Un médecin colombien, candidat aux municipales dans une ville de la région de Putumayo, a été arrêté avec quatre autres personnes alors qu'ils transportaient plus de 200 kilos de cocaïne dans une ambulance municipale, a annoncé mardi la police. "L'ambulance a été interceptée sur la route qui mène à la côte atlantique, dans la zone rurale de Cimitarra", a expliqué la police colombienne.

En fouillant le véhicule, les policiers ont découvert "un faux toit" dans lequel se trouvaient "214 kilos de cocaïne dissimulés". L'ambulance, partie du sud du pays, allait livrer la cargaison au port de Cartagena, dans le nord, un long trajet inhabituel qui a éveillé les soupçons des forces de l'ordre. "Le médecin, identifié comme Edgardo Figueroa, qui était en charge du transfert de l'ambulance, est en réalité un professionnel de santé, spécialisé en chirurgie, travaillant à l'hôpital municipal et actuellement candidat à la mairie de Puerto Caicedo", selon la police.

Fabrication de cocaïne en forte augmentation

L'ambulance, "appartenant à la ville de Puerto Caicedo", transportait, outre le médecin candidat, "une infirmière, une technicienne hospitalière ainsi qu'un (soit-disant) patient", a indiqué aux journalistes le directeur de la police nationale, Rodolfo Palomino.Le conducteur du véhicule, qui portait un uniforme, a également été arrêté. La fabrication de cocaïne en Colombie, jusqu'à présent premier producteur mondial de cette drogue à égalité avec le Pérou, a explosé de plus de 50% en 2014, selon un récent rapport de l'ONU, qui y voit "un signal d'alarme".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/