1 min de lecture Haut-Rhin

Colmar : un quadragénaire aurait volontairement écrasé son beau-fils

Un homme de 19 ans a été renversé par la voiture de son beau-père. Le quadragénaire aurait roulé sciemment sur sa victime, décédée peu de temps après le choc.

Des gendarmes (photo d'illustration).
Des gendarmes (photo d'illustration). Crédit : François NASCIMBENI / AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Jalousie ? Coup de folie ? Un jeune homme de 19 ans est décédé dimanche 7 janvier à Colmar (Haut-Rhin), après avoir été renversé par une voiture alors qu'il se trouvait sur le trottoir, devant chez lui. Un homme de 47 ans a été mis en examen pour homicide volontaire car il est soupçonné d'avoir sciemment percuté la victime, son beau-fils, alors qu'il était au volant de son Opel Corsa. 

Il est 0h45 lorsque les pompiers et les policiers interviennent pour un accident de la route. Le conducteur de la voiture, extirpé de son véhicule par des passants, est violemment pris à parti, comme le rapporte Le Parisien. Il vient de faucher le jeune homme qui se trouvait sur le trottoir. D'après les premiers témoignages recueillis par les enquêteurs, le quadragénaire serait passé une première fois en voiture avant de faire demi-tour, d'accélérer et de percuter volontairement le piéton. 

Aucune trace de freinage ou d'évitement

L'homme aurait tenté de prendre la fuite mais en aurait été empêché par la présence du corps du jeune homme sous l'essieu de son véhicule. Arrivés rapidement sur place, les pompiers sont parvenus à réanimer le jeune homme, qui est décédé quelques minutes plus tard, lors de son arrivée à l'hôpital.

D'après les premiers éléments de l'enquête, rapportés par France 3, le quadragénaire se serait énervé bien avant de s'en prendre au jeune homme. Selon le procureur de la République de Colmar, l'homme serait allé à la fête d'anniversaire de la mère de sa compagne, à laquelle il n'était pas convié. Il l'aurait publiquement soupçonné d'adultère et aurait pris le volant pour se calmer.

À lire aussi
Lynx (illustration) faits divers
Vosges : enquête ouverte après l'abattage d'un lynx à coup de fusil

Déjà connu des services de police, l'homme nie avoir voulu percuter la victime, même si aucune trace de freinage ou d'évitement n'ont été retrouvées sur les lieux de l'accident. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haut-Rhin Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants