1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Collision à Millas : le bilan s'alourdit à six morts
1 min de lecture

Collision à Millas : le bilan s'alourdit à six morts

Quatre jours après la collision entre un autocar scolaire et un train à Millas, une victime est décédée à l'hôpital, des suites de ses blessures.

Une collision entre un car scolaire et un TER a fait 6 morts à Millas, le 14 décembre 2017
Une collision entre un car scolaire et un TER a fait 6 morts à Millas, le 14 décembre 2017
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le bilan de l'accident entre un autocar scolaire et un train régional à Millas est passé de cinq à six morts, après le décès d'un blessé grave dans la soirée de lundi 18 décembre soit quatre jours après la catastrophe. Parmi les 17 autres blessés, le pronostic vital de cinq collégiens est toujours engagé, a fait savoir la préfecture des Pyrénées-Orientales.

La collision est l'un des accidents les plus graves survenus à un transport d'enfants. Quatre enfants sont décédés sur le coup. Les blessés, outre la conductrice du bus, sont âgés de 11 à 17 ans. Tous les enfants vivaient dans le petit village de Saint-Féliu-d'Avall, commune d'un peu plus de 2.000 habitants située à quelques kilomètres de Millas. L'identification des victimes a été très difficile, tant le choc a été violent. Mais elle était terminée le 15 décembre au matin, et les familles ont finalement toutes été informées.

Le drame a eu lieu sur le passage à niveau PN 25, un passage à niveau de type classique doté d'une signalisation automatique et de deux barrières, qui "n'était pas considéré comme particulièrement dangereux", selon la SNCF.

Les barrières étaient-elles levées ou baissées ?

Défaillance technique ou erreur humaine ? Telle sera la principale question à laquelle devront répondre les enquêteurs, qui interviennent dans le cadre d'une enquête pour "homicides et blessures involontaires" confiée à la SR de Montpellier. Les témoignages divergent sur le fait de savoir si les barrières étaient levées ou baissées au moment du passage du car.

À lire aussi

La SNCF a indiqué que "selon des témoins, le passage à niveau a fonctionné normalement". Mais les enquêteurs restent prudents et attendent le résultat des examens et expertises techniques avant de se prononcer.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/