1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Cocaïne disparue au "36" : le parquet demande l’incarcération du principal suspect
2 min de lecture

Cocaïne disparue au "36" : le parquet demande l’incarcération du principal suspect

Les deux agents de la police judiciaire, suspectés d'avoir volé 52 kg de cocaïne au "36" ont été déférés mercredi. Le parquet a demandé l'incarcération du premier suspect et le placement sous contrôle judiciaire du second. Une information judiciaire va être ouverte.

L'office de tourisme de La Rochelle a été placé en redressement judiciaire ce mercredi 15 octobre (illustration).
L'office de tourisme de La Rochelle a été placé en redressement judiciaire ce mercredi 15 octobre (illustration).
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Une nouvelle étape a été franchie dans l'affaire de la disparition de 52 kilos de cocaïne au 36 quai des Orfèvres à Paris. Les deux hommes de la brigade des Stups' placés en garde à vue - le brigadier chef de 33 ans présent le soir du vol et son collègue des Stups' - ont été déférés devant la parquet mercredi 6 août, dans la matinée.

Le parquet a demandé le placement en détention du principal suspect, interpellé samedi à Perpignan et au domicile duquel 20.000 euros en liquide ont été retrouvés lundi.  Une mise sous contrôle judiciaire à l'égard du second suspect a également été demandé. Ils seront présentés à un juge d'instruction, dans l'enquête sur un vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres

Le parquet a aussi requis l'ouverture d'une information judiciaire des chefs de détournement ou soustraction de biens par une personne dépositaire de l'autorité publique, complicité et recel de ce délit, transport, détention, offre, cession de stupéfiants, blanchiment de trafic de stupéfiants en bande organisée pour le premier agent et pour complicité de détournement ou soustraction de biens par une personne dépositaire de l'autorité publique pour le second.

la rédaction vous recommande

Pour l'heure, l'élément principal dont dispose la police des polices est la preuve de la présence du brigadier chef la nuit du vol dans les locaux et surtout ses allées et venues suspectes avec des sacs d'abord vides puis pleins, comme le confirment à la fois des images vidéo et le témoignage d'une fonctionnaire en faction à l'entrée du 36 quai des Orfèvres.

À lire aussi

Près de 20.000 euros en liquide, ainsi que de nombreux téléphones et ordinateurs, ont été saisis par les enquêteurs de la "police des polices" à son domicile. L'essentiel de cette somme a été trouvée dans un sac à dos que portait le policier lors de son interpellation à Perpignan. Il a expliqué aux enquêteurs que l'argent provenait des gains de jeux en ligne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/