2 min de lecture Justice

Claude Érignac, un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets

PORTRAIT - Il y a 20 ans jour pour jour, le préfet Érignac était assassiné en pleine rue de trois balles dans la nuque. Au-delà du symbole, portrait d'un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Claude Érignac, un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets Crédit Image : HAMILTON -POOL/SIPA | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et La rédaction numérique de RTL

"On n'en retrouvera jamais un comme celui-là." Quand le sous-préfet Érignac quitte Roanne (Loire) en 1984, c'est un concert de lamentations. Ici comme ailleurs, le jeune fonctionnaire a séduit. Pourtant, il n'a jamais cherché à plaire. Proche des gens, oui : partout où il passe, ce grand sportif s'inscrit dans les clubs de vélo et de tennis locaux.

Mais démagogue, sûrement pas. C'est un homme de dialogue, qui sait écouter. Mais qui n'hésite pas à trancher quand il le faut. Même ses opposants saluent son ouverture d'esprit et son impartialité. Un homme qui en impose. "Il portait l'uniforme sans avoir l'air déguisé et même en civil, c'était le préfet, se souvient le chef étoilé André Daguin. Il était aussi précis dans ses dossiers que dans le réglage des braquets de son vélo."

Il faut dire qu'il est allé à bonne école. Son père déjà était préfet. La famille Érignac vient de la rude Lozère et elle a gravi les échelons en prenant l'ascenseur républicain. Claude Érignac a toujours fait l'aller-retour entre les cabinets ministériels et les préfectures. Une vie de nomade dans laquelle il embarque sa femme, Dominique, et leurs deux enfants. De la Martinique au Nord, de la Nouvelle Calédonie à la Lorraine. Et puis la Corse. 

À lire aussi
Une manifestante du mouvement des "gilets jaunes" a été fauchée par une voiture à Pont-de-Beauvoisin en Savoie justice
"Gilets jaunes" : la conductrice qui a écrasé une manifestante est mise en examen

Il n'y allait pas forcément de bon cœur... Mais cette île, il a voulu la comprendre. Il a fini par l'aimer. Il s'est battu pour qu'elle remonte la pente économique, mais il a aussi tenté de faire barrage à des dérives mafieuses. Claude Érignac avait notamment bloqué plusieurs dossiers de casinos.

Un républicain "pur jus"

Il se savait menacé, mais ne voulait pas de protection. Question de principe. Pour un républicain "pur jus" comme lui, il n'y avait pas de territoire d'exception. Alors il n'avait pas changé ses habitudes. Et puis, de la Lozère, il a toujours gardé une certaine austérité protestante. Alors ce soir du 6 février 1998, pour aller au concert, pas question de solliciter son chauffeur. Soirée privée, voiture personnelle. 

Une droiture qui lui sera fatale. L'homme qui est tombé ce soir-là aimait la vie, les gens, la joie. Et c'était un homme de culture. Un homme qui n'avait pas manqué de saluer Jacques Brel quelque part au large d'Haïti, un homme qui gardait toujours sur lui un petit carnet pour y noter des citations... Hugo, Lincoln, Malraux, René Char... Et puis cette phrase de Stefan Zweig : "Tuer un homme, ce n'est pas défendre une doctrine, c'est tuer un homme".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792154448
Claude Érignac, un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets
Claude Érignac, un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets
PORTRAIT - Il y a 20 ans jour pour jour, le préfet Érignac était assassiné en pleine rue de trois balles dans la nuque. Au-delà du symbole, portrait d'un homme qui a laissé des souvenirs et des regrets.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/claude-erignac-un-homme-qui-a-laisse-des-souvenirs-et-des-regrets-7792154448
2018-02-06 22:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yzqUJcBpj0QN7afJrjKIMQ/330v220-2/online/image/2018/0206/7792155309_la-place-claude-erignac-a-ajaccio-en-corse.jpg