1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Charlie Hebdo : l'histoire de sa naissance sur les ruines d'un autre journal censuré
2 min de lecture

Charlie Hebdo : l'histoire de sa naissance sur les ruines d'un autre journal censuré

A l'occasion de la commémoration des attentats de 2015 contre Charlie Hebdo et l'Hyperacher porte de Vincennes, "Jour J" revient sur le jour de la sortie du premier numéro de ce journal satirique, le 20 novembre 1970.

Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris
Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
L'INTÉGRALE - "Charlie Hebdo" : l'histoire de ce journal satirique
34:35
RÉCIT - Charlie Hebdo : le jour de la sortie du 1er numéro du journal
02:43
Bastien Robin & Flavie Flament - édité par Thibaud Chaboche

Nous sommes le 20 novembre 1970. En ce froid matin d’Automne aux autres pareils, de nombreux camions sillonnent la France à l’aube, pour aller livrer les journaux, de kiosque en kiosque, aux 4 coins de l’hexagone. Un début de journée tout ce qu’il y a de plus classique dans cette France pompidolienne.

 
Entassés les uns sur les autres à l’arrière des camions, on retrouve de grands journaux comme Le Monde, Le Figaro, France Soir, Le Quotidien de Paris, Ouest France, La Provence. Mais ce matin, un tout petit nouveau s’apprête à paraître. Il est là, caché entre tous les autres titres et il coûte 2 francs. Son nom : Charlie Hebdo

Sur la une, le dessin d’un aveugle avec ses lunettes et sa canne blanche. "Liberté de la presse ? Vaut mieux entendre ça que d’être sourd", proclame-t-il dans une bulle. Ironiquement, le titre résume bien tout le contenu du numéro : "Il n’y a pas de censure en France". 

La censure de "Hara Kiri Hebdo", quelques jours avant

Non, il n’y a pas de censure… Juste l’interdiction quelques jours avant, par le ministre de l’intérieur, Raymond Marcellin, d’un autre journal satyrique : Hara Kiri Hebdo. Officiellement pour atteinte aux bonnes mœurs, officieusement pour blasphème après sa une choc sur la mort du Général de Gaulle : "Bal tragique à Colombey : 1 mort".

À écouter aussi

 
D’ailleurs, quand on y regarde bien, c’est fou ce que Charlie ressemble à son grand frère.  Même équipe, mais à des postes opportunément différents. Même maquette, et un dessin qui choque en "une". C’est ainsi que Charlie naquit, sur les cendres d’un journal censuré. Charlie attaqué et engagé, Charlie aux coulisses bruyantes et avinées, aux blagues grasses et à l’esprit fin, Charlie ou la défense de grandes causes et la contestation des autorités. 

 
Certains ne connaissaient pourtant pas Charlie avant de proclamer en être le 7 janvier 2015 quand on apprenait que Wolinski, Charb, Tignous, Bernard Maris, Cabu et leurs amis étaient tombés sous les rafales des frères Kouachi, que la liberté d’expression pissait le sang sous la barbarie de l’attentat... Dans ce nouveau numéro de Jour J, Flavie retrace l'histoire de ce journal satirique, de sa disparition en 1981 à son retour en 1992, jusqu'au terribles attaques survenues il y a 7 ans. 
 
Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/