3 min de lecture Justice

Chambéry : 25 ans de prison pour l'étudiant assassin qui avait tué un SDF

Adrien Bottollier, l'étudiant assassin de Chambéry, a été condamné à 25 ans de réclusion par la cour d'assises de la Savoie, jeudi 30 janvier. L'étudiant en psychologie avait lardé un SDF de 28 coups de couteau, en 2015.

>
Chambéry : 25 ans de prison pour l'étudiant qui a tué un SDF Crédit Image : Serge Pueyo / RTL | Crédit Média : Serge Pueyo / RTL | Durée : | Date :
Marie Gingault et AFP

Il "voulait voir ce que ça faisait de tuer", Adrien Bottollier a été condamné à 25 ans de réclusion pour l'assassinat de Mostepha Hamadou un homme de 51 ans. Un meurtre gratuit et sauvage qui s'est déroulé la nuit du 20 au 21 mai 2015 à Chambéry. 

Adrien Bottolier, étudiant en psychologie alors âgé de 21 ans, est pris d'une pulsion meurtrière en pleine nuit. Il sort de son appartement, couteau à la main, laissant sa petite amie endormie. Dans la rue, l'étudiant croise un homme de 51 ans, alcoolisé et sans domicile fixe et se demande : "Si je le tue et qu'il disparaît, qui va le plaindre ?".

L'assassin n'a jamais caché sa volonté de tuer ni la préméditation de son acte et a lui même avoué être reparti de son crime les mains ensanglantées et riant "comme un fou". Le corps de Mostepha Hamadou est retrouvé à l'aube dans le parc Verney à Chambéry, lardé de 28 coups de couteau.

Une admiration pour Hannibal Lecter

Adrien Bottollier, sur son compte Facebook, n'a jamais caché son admiration pour le tueur en série, Hannibal Lecter. Quelques heures après son meurtre, l'étudiant se vante même de son crime auprès d'une de ses amie, installée au Canada : "Pour la première fois, mes délires meurtriers ne sont pas des délires. Tu me crois si je te dis que j'ai tué cette nuit ?" écrit-il sur Messenger, avant de poursuivre, "Je ne me suis jamais senti aussi vivant, mais si tu as l'occasion, mets moi en prison". 

À lire aussi
Une voiture de la police nationale (illustration) faits divers
Paris : un "dangereux prédateur" incarcéré pour viol, vol et tentative de meurtre

Sept mois plus tard, l'affaire prend un nouveau tournant lorsque l'accusé est mis en cause dans une attaque au couteau à Thonon-les-Bains, d'où il est originaire. Dans la soirée du 25 au 26 décembre, Adrien Bottollier se joint à un groupe de clients dans un bar de la ville. Il sympathise avec l'un d'entre eux et l'invite à poursuivre la soirée à son domicile.
 
L'étudiant lui montre ses scarifications et lui signale même qu'il a commis un meurtre, celui de Chambéry. Remarquant que son hôte "avait un problème", l'invité finis par s'enfuir, recevant tout de même deux coups de couteau de la part d'Adrien Bottollier.

Un procès émouvant

Après quatre jours d'audience et sept heures de délibéré, la cour d'assises de Savoie condamne Adrien Bottollier à 25 ans de prison, mais également à un suivi socio-judiciaire de 15 ans à sa sortie de détention

Un procès émouvant dans lequel, chacun leur tour, les parents d'Adrien Bottollier ont marché vers les frères et sœurs du quinquagénaire tué à Chambéry, puis vers le trentenaire attaqué au couteau à Thonon-les-Bains, pour lequel leur fils a été condamné pour tentative de meurtre

La famille de la victime décédée à déclaré à propos des parents de l'accusé : "Ça nous fait de la peine, c'est leur fils, c'est leur chaire, on a de la peine pour eux. Nous on souffre mais eux aussi ils souffrent, on comprend leur douleur" et leur ont souhaité du courage.

Le père d'Adrien Bottollier, qui a jugé "juste" la peine contre son fils, a tenu à remercier cette empathie, "Je tiens à les saluer de leur dignité, pour moi ça compte beaucoup. Et pour Adrien, il se rend compte que l'empathie des gens elle existe, elle est réelle, ils n'oublieront jamais ce qu'il s'est passé mais ce sont vraiment des gens formidables" avant d'ajouter "Ce moment je pense, va rester à jamais gravé dans ma vie, et dans la vie de tous les gens qui ont assistés à ce procès".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Chambéry Assassinat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants