2 min de lecture Piratage

Cdiscount : un cadre du site mis en examen pour vol de données

L'individu est soupçonné du vol des données personnelles de, potentiellement, 33 millions de clients. Données qui ont été proposées à la vente sur le Darknet.

Un entrepôt CDiscount, à Cestas, près de Bordeaux.
Un entrepôt CDiscount, à Cestas, près de Bordeaux. Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Un haut responsable d'un important site de Cdiscount à Cestas (en Gironde) a été mis en examen lundi 1er février à Bordeaux. Il est soupçonné du vol de données personnelles de potentiellement 33 millions de clients qui ont ensuite été proposées à la vente sur le Darknet, partie cachée d'Internet.

"Ce que nous pouvons clairement affirmer, c'est qu'aucune donnée bancaire n'est concernée par cet événement, Cdiscount ne stockant aucune donnée bancaire de ses clients", a assuré Cdiscount dans un communiqué.

"Les données concernées sont le nom, prénom, sexe, date de naissance, adresse, numéro de téléphone et email du client ainsi que le montant total des commandes sur les deux dernières années", a détaillé Cdiscount en assurant que "rien ne permet de penser que ces données aient pu être vendues" à des tiers. "Dans l'hypothèse où cela aurait été le cas, l'utilisation possible de ce type de donnée est la tentative de phishing ou la prospection commerciale non désirée", selon Cdiscount.

Quels sont les chefs d'accusation ?

À l'issue de sa garde à vue, ce "responsable d'entrepôt de la société Cdiscount a été déféré au parquet et présenté à un juge d'instruction" le 1er février, a indiqué le parquet de Bordeaux.

À lire aussi
kidnapping
Disparition de Delphine Jubillar : 3 mois d'énigme

Le cadre a été mis en examen des chefs "d'extraction frauduleuse de données contenues dans un système de traitement automatisé", "d'abus de confiance" et "d'escroquerie", "au préjudice de Cdiscount", sur la période du 1er octobre 2020 au 30 janvier 2021, selon le parquet qui confirmait une information du journal Sud-Ouest.

Placé sous contrôle judiciaire, il est également visé par une procédure de mise à pied à titre conservatoire, a précisé Arnaud Dupin, avocat de la société de commerce en ligne Cdiscount.

Filiale du groupe Casino depuis 2000, Cdiscount est le n°2 en France du e-commerce, derrière Amazon, mais premier acteur français du secteur. Elle a son siège à Bordeaux et dispose d'un de ses plus importants entrepôts logistiques à Cestas, en Gironde. Selon Cdiscount, qui a porté plainte, le cadre mis en examen est le directeur du site de Cestas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Piratage Enquête Gironde
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants