1 min de lecture Montréal

Canada : nouvelle plainte pour viol contre l'ex-producteur Gilbert Rozon

Une nouvelle plainte pour viol a été déposée contre Gilbert Rozon au palais de justice de Montréal, vendredi 28 mai. C'est la troisième en un peu plus d'un mois.

Photo de Gilbert Rozon au Palais de justice de Montréal, au Québec, le 15 décembre 2020. (Illustration)
Photo de Gilbert Rozon au Palais de justice de Montréal, au Québec, le 15 décembre 2020. (Illustration) Crédit : ANDREJ IVANOV / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

C'est la troisième plainte du genre en un peu plus d'un mois contre le fondateur du festival "Juste pour Rire". Danie Frenette, une artiste, poursuit au civil Gilbert Rozon, qu'elle accuse de l'avoir violée en 1988, ont annoncé ses avocats vendredi 28 mai. Selon la requête déposée au palais de justice de Montréal, l'artiste, qui faisait à l'époque carrière dans le théâtre et le cirque, demande 2,2 millions de dollars canadiens, soit 1,4 million d'euros, à l'ancien juré de l'émission "La France a un incroyable talent".

Danie Frenette accuse Gilbert Rozon de l'avoir violée lors d'une fête qu'il avait organisé dans le jardin de sa résidence à Montréal pour célébrer la fin du festival "Juste pour rire", en juillet 1988. Elle assure que le producteur l'a de nouveau agressée sexuellement à l'automne 1988. Selon les avocats de la victime, "le viol, les agressions et l'emprise du défendeur sur elle ont eu de graves répercussions sur sa vie, lesquelles se poursuivent encore aujourd'hui".

Gilbert Rozon avait été acquitté en décembre 2020

En décembre dernier, le producteur de 66 ans avait été acquitté dans une autre affaire de viol et d'attentat à la pudeur à la suite d'un procès au pénal. Deux autres Québécoises, Lyne Charlebois et Patricia Tulasne, ont récemment poursuivi Gilbert Rozon au civil pour viol. Elles affirment aussi avoir été violées dans les années 1980 et 1990.

Lyne Charlebois, Patricia Tulasne et Danie Frenette ont participé à la création d'un collectif regroupant une vingtaine de femmes présumées victimes de l'ancien producteur entre 1982 et 2016. Ce groupe avait entrepris une action en nom collectif contre Gilbert Rozon, rejetée par la justice canadienne. Ciblé par des accusations d'agressions sexuelles depuis octobre 2017, en plein mouvement #MeToo, Gilbert Rozon a depuis quitté ses fonctions à la tête du groupe "Juste pour rire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Montréal Enquête Plainte
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants