1 min de lecture Kim Kardashian

Braquage de Kim Kardashian : la star entendue par la juge française à New York

INFO RTL - Jeudi 2 février, la magistrate a entendu Kim Kardashian pendant plusieurs heures.

Kim Kardashian a été agressée dans sa chambre d'hôtel à Paris, le 2 octobre. 5 hommes lui ont volé pour 9 millions d'euros de bijoux.
Kim Kardashian a été agressée dans sa chambre d'hôtel à Paris, le 2 octobre. 5 hommes lui ont volé pour 9 millions d'euros de bijoux. Crédit : Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Olivier Boy
Olivier Boy et Aymeric Parthonnaud

Kim Kardashian a été entendue pendant plusieurs heures jeudi 2 février à New York par l'une des deux magistrates françaises chargées de l'enquête qui avait fait spécialement le déplacement. La star de la télé-réalité Keeping up with the Kardashians a raconté à nouveau, plus en détail, la nuit du braquage dont elle a été victime le 3 octobre dernier à Paris. 9 millions d'euros de bijoux lui avait été dérobés, notamment sa bague de fiançailles d'une valeur de près de 4 millions d'euros. La juge lui a présenté également le même jour les photos des principaux suspects arrêtés le 9 janvier dernier pour voir si elle en reconnaissait certains.

Six suspects, dont le chef présumé du commando, soupçonnés d'avoir participé au braquage spectaculaire ont été mis en examen et incarcérés vendredi 13 janvier, portant à dix le nombre de personnes mises en cause dans cette affaire. Parmi eux, figurent quatre des cinq membres présumés du commando de braqueurs, âgés de 54 à 72 ans, dont Aomar A., 60 ans, le chef présumé. Ils ont été mis en examen notamment pour vol avec arme en bande organisée, enlèvement et séquestration et association de malfaiteurs, selon le parquet de Paris. Les mêmes faits ont été retenus à l'encontre du fils du "chef", Harminy A., 29 ans, suspecté d'avoir joué le rôle de chauffeur pour l'équipe, la nuit des faits. La sixième personne mise en examen est Christiane G.(70 ans), compagne d'Aomar A., notamment suspectée d'avoir pu apporter une aide à l'opération. Tous ont été placés en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kim Kardashian Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants