1 min de lecture Besançon

Besançon : ils braquent un McDonald's et se retrouvent face au GIGN

Deux hommes ont tenté de braquer un McDonald's, dimanche 5 juin. Pas de chance pour eux, des agents du GIGN se trouvaient parmi les clients.

Besançon : ils braquent un Mcdo et se retrouvent face au GIGN
Besançon : ils braquent un Mcdo et se retrouvent face au GIGN Crédit : AFP / JUSTIN SULLIVAN
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

Il était environ 21h ce dimanche 5 juin, dans un McDonald's de Besançon. Les clients mangeaient paisiblement leur repas quand des coups de feu ont retenti à l'extérieur.  Un vent de panique s'est alors propagé dans le restaurant, les clients croyant à un attentat terroriste. Deux hommes armés de fusils de chasse sont entrés dans le restaurant. "C'est un braquage, tout va bien se passer !", ont-ils aboyé. Ils se sont ensuite dirigés vers le comptoir pour récupérer le contenu des caisses, rapporte L'Est Républicain.

Ce que les braqueurs d'une vingtaine d'années étaient loin d'imaginer, c'est qu'au même moment, onze gendarmes du GIGN étaient présents sur place et planifiaient déjà leur arrestation. En civil, mais armés, ils ont attendu patiemment la fin du braquage pour passer à l'action. Profitant de l'effet de surprise, ils ont rattrapé les voleurs sur le parking et leur ont ordonné de se rendre. Un des braqueurs a alors pointé son fusil dans leur direction. Les hommes du GIGN ont ouvert le feu. Touché au ventre, le premier malfrat s'est effondré au sol, tandis que son compère a violemment chuté dans les escaliers en tentant de fuir. 

Les deux voleurs ont été interpellés. Le braqueur blessé a été conduit à l'hôpital puis opéré. Il serait désormais hors de danger. Parmi les clients, on compte quelques blessés à cause du mouvement de panique mais surtout de nombreuses personnes en état de choc. En octobre 2008, le même McDonald's avait fait l'objet d'un braquage à main armée. À l'époque, les braqueurs n'avaient pas hésité à prendre une jeune employée en otage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Besançon Faits divers Braquage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants