1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bergerac : le corps d'un jeune homme retrouvé dans une école élémentaire
1 min de lecture

Bergerac : le corps d'un jeune homme retrouvé dans une école élémentaire

L'homme était recherché, depuis samedi 14 octobre, pour le braquage d'une clinique vétérinaire. Il a été retrouvé sans vie lundi 16 octobre dans l’enceinte d'une école.

Des voitures de police (illustration)
Des voitures de police (illustration)
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Martin Planques

Le corps d'un homme de 22 ans a été retrouvé ce lundi 16 octobre dans l'enceinte d'une école élémentaire de la ville de Bergerac (Dordogne). Selon France 3 régions, il avait braqué une clinique vétérinaire deux jours plus tôt, le samedi 14 octobre. Il avait emporté un puissant anesthésiant servant à euthanasier les animaux.

Samedi 14 octobre, un gendarme de la ville alerte les autorités car son fils a pris la fuite avec son arme de service. Le jeune homme de 22 ans s'est servi de l'arme pour obtenir un puissant anesthésiant et se faire expliquer la procédure pour l'utiliser. Les forces de l'ordre n'ont pas perdu de temps et un dispositif exceptionnel a rapidement été mis en place : un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a survolé la zone de Bergerac et ses alentours durant la nuit du samedi 14 au dimanche 15 octobre. 

Le survol de la ville ayant été un échec pour les policiers, une battue a été lancée dans la journée de dimanche. Organisée conjointement par la gendarmerie, la police nationale et la police municipale, elle s'est aussi révélée être un échec, toujours selon France 3.

Son corps n'est retrouvé que le lendemain, lundi 16 octobre, à l'ouverture de l'école de Vaures. L'établissement fermé lundi, rouvrira mardi 17 octobre. Le maire de Bergerac, Daniel Garrigues, a affirmé au média régional, qu'il s'agissait d'un "jeune homme dépressif, qui vivait depuis peu sur Bergerac". Selon les dires du maire, le jeune homme avait "fait part de ses intentions suicidaires lors du braquage du centre vétérinaire".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/