1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Béarn : cinq tombes profanées dans un cimetière
1 min de lecture

Béarn : cinq tombes profanées dans un cimetière

Selon les autorités, les coupables, qui n'ont pas encore été appréhendés, étaient à la recherche de bijoux ou autres.

Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015 (Illustration).
Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015 (Illustration).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Eléanor Douet & AFP

Cinq tombes ont été vandalisées dans le cimetière de la commune béarnaise de Monein (Pyrénées-Atlantiques) dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 octobre, a-t-on appris dimanche auprès du Parquet de Pau. "Cinq tombes ont été profanées, certaines ont été plus dégradées que d'autres", a indiqué à l'AFP un magistrat, confirmant une information parue sur le site du quotidien Sud Ouest. "Les personnes qui se livrent à ces actes sont à la recherche de bijoux ou autres", a-t-il estimé. "Les pierres tombales ont été déplacées ainsi que certains ossements. Un morceau d'os a été retrouvé à l'extérieur d'une tombe", a précisé le magistrat, ajoutant que "deux ou trois tombes avaient également été profanées dans des villages voisins".

Une enquête a été ouverte pour "violation de sépulture" et confiée à la gendarmerie d'Oloron-Sainte-Marie. Selon les premiers éléments de l'enquête, aucun graffiti pouvant identifier les auteurs de ces actes n'a été découvert sur les lieux et les tombes semblent avoir été choisies au hasard. Le maire de Monein, Yves Salanave-Péhé, a indiqué qu'il entendait porter plainte au nom de la commune.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/