1 min de lecture Faits divers

Avignon : un conducteur sans permis et sous l'emprise de stupéfiants arrêté deux fois en un après-midi

À peine sorti du poste de police, l'automobiliste de 23 ans a été arrêté une seconde fois au volant d'une autre voiture.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : ELSNER FABRICE/SIPA
Emeline Le Naour

Le terme "récidiviste" colle tout à fait à ce chauffard d'Avignon. Mercredi 13 avril, en fin d'après-midi, les policiers du quartier de Montfavet ont arrêté deux fois de suite le conducteur d'une Clio. Première infraction constatée, l'automobiliste change de file sans clignotant, puis grille un feu rouge avant de se rabattre violemment sur son axe initial. Interpellé par les agents de police, le jeune homme âgé de 23 ans dit ne pas être en possession de ses papiers, a un bras dans le plâtre et semble très agité, comme le rapporte le site de La Provence. Après un test salivaire qui s'avère positif au cannabis et aux amphétamines, les policiers d'Avignon ne sont pas au bout de leur surprise. 

Ils découvrent que le permis de conduire de l'automobiliste a été annulé. Emmené immédiatement au poste, il en ressort deux heures plus tard avec une amende pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. L'histoire aurait pu s’arrêter là. Mais alors que les deux motards reprennent leur patrouille, ils croisent de nouveau le conducteur au volant, cette fois-ci d'une autre voiture et en compagnie d'une amie. Les agents de police conduisent une nouvelle fois le délinquant au poste. Ce dernier tente une dernière pirouette pour se sortir de la situation en tentant de corrompre les fonctionnaires : "Un petit billet et on n'en parle plus, vous ne m'avez pas vu ?" lance-t-il alors. Relâché après sa garde à vue, il devrait passer devant un tribunal dans les prochains jours avec une "tentative de corruption" à inscrire en plus dans son dossier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Avignon Conducteur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants