1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Un détenu était-il au courant des attentats du 13 novembre avant le jour J ?
2 min de lecture

Un détenu était-il au courant des attentats du 13 novembre avant le jour J ?

D'après une information de "LCI", un jihadiste français appartenant à la filière de Strasbourg était au courant des attaques qui allaient faire 130 morts dans la capitale et ses alentours le 13 novembre 2015.

Une rose blanche déposée près de la Belle Équipe, le 13 novembre 2016
Une rose blanche déposée près de la Belle Équipe, le 13 novembre 2016
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Tout est parti d'un message instantané. Le lendemain des attentats meurtriers qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis le soir du 13 novembre 2015, la cellule de Mohamed Hattay, ce jihadiste français appartenant à la filière de Strasbourg incarcéré à Nanterre, est fouillée. Jusqu'ici, rien d'anormal. Sauf que les surveillants vont trouver un téléphone dans lequel une conversation va particulièrement les interpeller, dévoile LCI

D'après le site d'information, le 11 octobre, le prisonnier aurait échangé des messages sur l'application cryptée WhatsApp avec un combattant en Syrie pour demander des nouvelles de "son ami Foued-Mohamed Aggad" ou "Abou Foued" pour son nom de guerre, écrit le média. Voici un extrait du message (avec ses nombreuses fautes d'orthographes) publié par LCI :  "T’a pas des nouvelles dabou foued ? (…) Il va faire dogma (…) Mais je sais pas, sa fait un moment kil devai la faire (…) Inshallah. Yavai plein de frere av lui français. Ils son cense le faire en meme temp il me semble". Le terme de "dogma" renvoie à un attentat suicide. Ce Abou Foued fera, un mois plus tard, partie des kamikazes du Bataclan

Toujours selon le site d'information, le lendemain des attentats, Mohamed Hattay reçoit un autre message qui poussera les enquêteurs à envisager que le prisonnier avait connaissance du plan macabre. "ca va frero ? Ils ont pas perdu de temps… !" aurait-il reçu. Pourtant, Mohamed Hattay nie avoir été au courant, clamant avoir été "choqué" et expliquant qu'il pensait que son ami allait se faire exploser mais en Irak. 

Pour conclure, LCI précise que le jeune homme s'est marié en prison, avec la sœur du kamikaze du Bataclan en question. Il sera jugé, avec son frère aussi incarcéré, le 7 février prochain pour "recel d’objet provenant d’une remise illicite à un détenu avec cette circonstance que les faits ont été commis en détention par une personne mis en examen pour des actes de terrorisme". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.