1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentats à Paris : le logeur présumé, Jawad Bendaoud, un "chef de rue" au lourd passé judiciaire
2 min de lecture

Attentats à Paris : le logeur présumé, Jawad Bendaoud, un "chef de rue" au lourd passé judiciaire

PORTRAIT - La garde à vue du logeur présumé d'Abdelhamid Abaaoud à Saint-Denis a été prolongée, ce lundi 23 novembre. Une prolongation au-delà de quatre jours est rarissime en matière d'antiterrorisme.

Jawad Bendaoud a prêté son appartement de Saint-Denis aux terroristes
Jawad Bendaoud a prêté son appartement de Saint-Denis aux terroristes
Crédit : Capture d'écran/BFM TV
Marie-Pierre Haddad

Il a entamé son sixième jour de garde à vue. Jawad Bendaoud est soupçonné d'avoir fourni un appartement à Abdelhamid Abaaoud, après les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Il aurait été vu la veille de l'assaut policier sur l'appartement de Saint-Denis en train de discuter avec Hasna Aït Boulahcen, peut-être pour négocier la mise à disposition de ce logement pour le jihadiste belgo-marocain et un complice

Alors que l'assaut à Saint-Denis est en cours, il répond aux questions de journalistes et explique avoir fourni l'appartement au cerveau des attaques et à sa cousine, Hasna Aït Boulahcen. Il confie qu'un "ami" lui a "demandé d'héberger deux de ses potes pour quelques jours". Jawad Bendaoud assure à ce moment-là ne rien savoir des terroristes. "J'ai dit qu'il n'y avait pas de matelas, il m'ont dit 'c'est pas grave'. Ils voulaient juste de l'eau et faire la prière. J'ai rappelé mon ami. Il m'a dit qu'ils venaient de Belgique", ajoute-t-il. Une fois interpellé, le logeur est devenu la risée d'Internet et a fait l'objet de nombreux détournements.

Un "caïd" mêlé à de "multiple trafics"

Dans son quartier, il serait connu comme étant un "chef de rue", rapporte Le Figaro. "Il est à la fois bête, violent et dangereux", explique la mairie de Saint-Denis au quotidien. L'Express décrit Jawad Bendaoud comme étant "un caïd" avec "un lourd passé judiciaire". Le logeur présumé était connu des services de police pour avoir tué son meilleur ami qui était alors âgé de 16 ans. En 2008, il a été condamné à 8 ans de prison pour coups et blessures ayant entraîné la mort. Il avait à l'époque 22 ans.
 
Sorti de prison pour conduite exemplaire en 2013, Jawad Bendaoud devient "un caïd" et se retrouve mêlé à de "multiple trafics", selon des riverains cités par Le Figaro. "Il est aussi 'l'homme de main' des trois frères marchands de sommeil. Ces derniers le chargent de trouver des locataires 'au noir' qui payent en liquide puisqu'ils n'ont plus l'autorisation de louer", ajoute le journal. Ainsi, l'homme se serait "auto-proclamé propriétaire de plusieurs logements délabrés", note L'Obs.

Si on ouvre un petit restaurant, un snack ou n'importe quoi comme c'était notre cas il y a quelques temps, on devait lui reverser quelque chose

Un riverain

Un riverain raconte que "Jawad est un peu incontournable pour qui veut s'établir ici. Si on ouvre un petit restaurant, un snack ou n'importe quoi comme c'était notre cas il y a quelques temps, on devait lui reverser quelque chose". Selon les dernières informations, l'appartement dans lequel a eu lieu l'assaut à Saint-Denis appartient à trois frères domiciliés au Raincy et au Blanc-Mesnil

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/