1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat en Isère: Salhi connaît son correspondant en Syrie depuis 2006
1 min de lecture

Attentat en Isère: Salhi connaît son correspondant en Syrie depuis 2006

Destinataire vraisemblable du selfie macabre envoyé par Yassine Salhi, Yunes-Sébastien V.Z. appartenait comme lui à une mouvance salafiste évoluant dans le secteur de Vesoul, Besançon et Pontarlier.

Des agents de la police judiciaire le jour de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère
Des agents de la police judiciaire le jour de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère
La rédaction numérique de RTL & AFP

Yassin Salhi connaît depuis 2006 l'homme sans doute actuellement en Syrie et vraisemblablement destinataire de son selfie macabre avec la tête de sa victime présumée, a t-on appris lundi de source proche du dossier. Cet homme, Yunes-Sébastien V.Z. appartenait comme Salhi à une mouvance salafiste active entre Vesoul, Besançon et Pontarlier, a-t-on précisé. Salhi a fait l'objet d'une fiche S des services entre 2006 et 2008. Il avait attiré l'attention pour son appartenance à un groupe gravitant autour de Frédéric Jean Salvi, un ancien délinquant converti à l'islam en prison et radicalisé.

Les autorités indonésiennes avaient désigné Salvi, en 2010, comme suspect dans un projet d'attentat à la voiture piégée dans leur pays. Le Français avait toutefois échappé au coup de filet sur l'île de Java. Aucun élément ne permet pour l'heure de relier Salvi à l'assassinat et à l'action terroriste de vendredi. Originaire de Vesoul, Yunes-Sébastien V.Z. compte parmi les quelques 500 personnes parties de France et actuellement présentes dans les zones de jihad en Irak et en Syrie.

Son départ remonte à novembre 2014 et il serait actuellement dans le secteur de Raqa, où il combattrait dans les rangs de l'organisation Etat islamique. "C'est un parmi d'autres", a répondu une source antiterroriste, interrogée sur l'importance de cet homme dans les rangs jihadistes français. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/