1 min de lecture Attentat en Isère

Attentat en Isère: le selfie macabre de Yassin Salhi envoyé en Syrie

Les enquêteurs ont découvert la destination du selfie pris par Yassin Salhi avec la tête de sa victime décapitée. Il était envoyé à un Français basé dorénavant en Syrie.

Un attentat a eu lieu vendredi en Isère
Un attentat a eu lieu vendredi en Isère Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
et AFP

Les enquêteurs s'interrogeaient depuis samedi sur la destination du selfie macabre pris par Yassin Salhi avec la tête de son patron assassiné. L'auteur présumé de l'attentat en Isère de vendredi a envoyé la preuve de son acte à un destinataire qui se trouve en Syrie, a appris dimanche l'AFP de source proche du dossier.

Ce cliché macabre a été envoyé depuis le portable de Yassin Salhi vers un numéro canadien. Mais depuis le début, les enquêteurs étaient convaincus que le destinataire était en fait dans les zones de jihad irako-syriennes. Selon M6, le destinataire de la photo est en réalité un Français basé en Syrie. Identifié par la Direction générale de la sécurité intérieur, il s'agirait de Sébastien-Younes V., un homme originaire de Haute-Saône, aujourd'hui basé à Ragga, bastion de l'État islamique. 
Yassin Salhi est enfin passé aux aveux après être resté mutique pendant 24 heures. Le suspect a commencé à parler parfois de manière confuse. Il a reconnu avoir décapité son patron, Hervé Cornara, mais assure avoir agi seul.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat en Isère Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants