1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat déjoué : "Nous sommes sereins et confiants", dit un avocat de Sid Ahmed Ghlam
1 min de lecture

Attentat déjoué : "Nous sommes sereins et confiants", dit un avocat de Sid Ahmed Ghlam

REPLAY - Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi 24 avril soupçonné d'avoir voulu attaquer au moins une église à Villejuif et d'avoir tué Aurélie Châtelain.

Deux des trois avocats de Sid Ahmed Ghlam, Matthieu de Vallois et Gilles-Jean Portejoie à Paris le 24 avril 2015
Deux des trois avocats de Sid Ahmed Ghlam, Matthieu de Vallois et Gilles-Jean Portejoie à Paris le 24 avril 2015
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Attentat déjoué : "Nous sommes sereins et confiants", dit un avocat de Sid Ahmed Ghlam
01:00
Cécile De Sèze & La rédaction de RTL

Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi 24 avril, pour assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Cet Algérien de 24 ans est soupçonné d'avoir voulu attaquer au nom de l'islam au moins une église à Villejuif (Val-de-Marne) et d'avoir tué Aurélie Châtelain, une jeune femme de 32 ans. Son corps avait été retrouvé dimanche matin dans sa voiture à Villejuif, dans la banlieue du sud de Paris.

Nous sommes tout à fait sereins et confiants pour l'avenir de cette instruction

Christian Benoit, avocat de Sid Ahmed Ghlam

Mais il "conteste vigoureusement l'intégralité des faits pour lesquels il est mis en examen", explique un de ses avocats, maître Christian Benoit. "Nous attendons la suite des investigations des magistrats instructeurs qui devrait révéler un certain nombre de faits supplémentaires. Donc nous sommes tout à fait sereins et confiants pour l'avenir de cette instruction", a-t-il ajouté. La compagne du suspect a elle été relâchée vendredi après sa garde à vue. Aucune charge n'a été retenue contre elle.

C'est fortuitement que Ghlam a été arrêté dimanche matin et que son projet présumé d'attaque a été contrecarré, moins de quatre mois après les attentats de Paris qui ont coûté la vie à 17 personnes. Sid Ahmed Ghlam avait initialement appelé le Samu en raison d'une blessure par balle à la cuisse et à la rotule. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/