1 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : comment la prolongation de l'état d'urgence va-t-elle être mise en oeuvre ?

ÉCLAIRAGE - Un projet de loi sera soumis aux députés en urgence la semaine prochaine. L'état d'urgence devrait être prolongé de trois mois.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Attentat à Nice : comment la prolongation de l'état d'urgence va-t-elle être mise en oeuvre ? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Ludovic Galtier

François Hollande l'avait confirmé lors de sa traditionnelle interview du 14 juillet. L'état d'urgence, en vigueur en France depuis les attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre, devait prendre fin le 26 juillet, après avoir été prolongé deux fois, en novembre et en février. Quelques heures après l'attentat de Nice, qui a fait au moins 84 morts sur la Promenade des Anglais pendant le feu d'artifice, le chef de l'État a finalement décidé de prolonger l'état d'urgence de trois mois.

Comment cette prorogation va-t-elle concrètement être mise en oeuvre ? En vacances depuis quelques jours, les députés vont devoir revenir. Un projet de loi sera soumis à l'Assemblée nationale la semaine prochaine. Lors de son interview, François Hollande a pourtant prévenu : "Prolonger l'état d'urgence n'a aucun sens car la loi existante donne des garanties contre le terrorisme avec efficacité". Ce qui est, en partie, vrai. Les enquêtes des députés ont montré que l'état d'urgence avait un effet limité. Pour la symbolique, la prolongation du dispositif est indispensable. Personne ne comprendrait qu'après ce qui s'est passé, le Président renonce à poursuivre cet état d'urgence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice État d'urgence Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants