1 min de lecture Faits divers

Après huit ans sans nouvelles, un père va retrouver son fils

Une mère s'était enfuie en 2010 avec ses deux enfants, issus de deux unions différentes. Elle dit avoir voulu soustraire son fils aîné à un père maltraitant. Le père du deuxième enfant, victime collatérale du rapt, va enfin retrouver son fils.

>
Après huit ans sans nouvelles, un père va retrouver son fils Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : Frédéric Perruche | Durée : | Date :
Frédéric Perruche et Clarisse Martin

Elle avait disparu depuis 8 ans. Une mère de famille est subitement réapparue le 24 août dernier, avec ses deux enfants. Elle s'est présentée au commissariat central de Lyon après s'être volatilisée de Briançon (Hautes-Alpes) il y a presque dix ans. En juin 2010, Mireille avait fui avec ses deux enfants de 6 et 10 ans, sans prévenir son compagnon et père du plus jeune, ni lui donner de nouvelles pendant tout ce temps. Elle explique avoir fui pour protéger son fils aîné, qui était confié selon elle à un père maltraitant.

Avec ses deux fils, cette mère de 56 ans a passé huit années de cavale à l'étranger, en Belgique puis en Allemagne avant de se fixer clandestinement en Pologne pendant sept ans. "Les deux enfants ont eu une éducation tout à fait correcte", fait valoir son avocat. 

Ce week-end, le père du deuxième garçon va enfin pouvoir retrouver son fils Maxence, qui était âgé de 6 ans à l'époque de sa disparition, et a désormais 14 ans. Victime collatérale du rapt, il se confie au micro de RTL. "Ça m'a fait quelque chose de savoir enfin que j'allais revoir mon fils. On m'a volé huit ans de ma vie. (...) J'ai une appréhension, c'est normal, mais j'ai hâte de le revoir."

La mère avait été condamnée en 2011 en son absence à 18 mois d'emprisonnement pour soustraction et non-représentation d'enfants. Depuis son retour en août, elle a été écrouée, mais pourrait bénéficier d'un aménagement de peine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Hautes-Alpes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants