1 min de lecture Avions

Avion disparu entre la Guadeloupe et la Martinique : un corps et des débris retrouvés en mer

Après la disparition d'un avion entre la Guadeloupe et la Martinique, le corps du pilote a été retrouvé en mer.

La Martinique en avril 2011 (photo d'illustration)
La Martinique en avril 2011 (photo d'illustration) Crédit : PATRICE COPPEE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les débris et le corps du pilote d'un avion de tourisme en provenance de Pointe-à-Pitre et à destination de la Martinique, disparu ce vendredi, ont été retrouvés ce samedi au large de la Martinique, tandis que l'épouse du pilote est toujours portée disparue, a annoncé la préfecture.

Les premiers débris ont été repérés vers 17h45, heure locale, "à 10 km environ au large du Prêcheur" (commune du nord de la Martinique), a indiqué la préfecture dans un communiqué et "à proximité de ces débris a été retrouvé le corps sans vie du pilote de l'avion".

Enquête ouverte

Dans un communiqué diffusé ce samedi, l'aéroclub "Les Ailes Guadeloupéennes" faisait part de la disparition de l'un de ses avions de tourisme, ce vendredi, "lors d'un vol privé", avec à son bord un homme de 41 ans, membre de l'association, et son épouse.

Parti "l'après-midi afin de rejoindre sa destination après 1h15 de vol", l'avion, un PA-28-181 "en parfait état de vol et régulièrement entretenu", selon le communiqué, n'avait ensuite plus donné de nouvelle. Les recherches avaient débuté ce vendredi soir, mobilisant des moyens aériens, maritimes et terrestres de la gendarmerie, du SNA, de la SNSM et de la Sécurité civile. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie des Transports Aériens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Avions Antilles Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants