1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Anne Hidalgo a-t-elle raison de s'engager pour les JO de 2024 ?

Anne Hidalgo a-t-elle raison de s'engager pour les JO de 2024 ?

REPLAY - Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports et David Belliard, co-président du groupe écologiste de Paris ont commenté la candidature de la capitale aux JO 2024 approuvée par le Conseil de Paris ce lundi.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Anne Hidalgo a-t-elle raison de s'engager pour les JO de 2024 ?
11:29
"Les Républicains" pour remplacer l'"UMP" : que signifie ce choix ?
08:47
Comment lutter contre les comportements sexistes dans les transports en commun ?
09:00
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière
Animateur

Le Conseil d'État de Paris a approuvé la candidature de la capitale pour l'accueil des Jeux Olympiques de 2024. "Nous voilà engagés dans l'aventure olympique", a aussitôt déclaré la maire Anne Hidalgo.


Cette approbation constitue une étape importante et décisive dans la candidature de Paris. En effet, il reste encore de nombreuses étapes à parcourir avant la décision finale du Comité international olympique, en septembre 2017.


Malgré les votes qui n'ont pas été unanimes, Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports, sent un enthousiasme qui anime les Français autour de cet événement. Selon lui, il reste à lever le doute qui plane dans certains esprits.

Je sens un enthousiasme qui va croître petit à petit, une fois qu'on aura concrètement répondu à des interrogations que nos concitoyens peuvent légitimement se poser.

Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports

David Belliard, co-président du groupe écologiste de Paris, explique pourquoi son parti, avec le Parti de gauche, a voté contre la candidature de la capitale aux JO 2014. Il déplore l'exemption d'impôts du CIO sur les recettes générées par l'événement, et l'absence de concertation pour demander leur avis aux citoyens.

À lire aussi

Par ailleurs, il dénonce le paradoxe de la situation, compte tenu du coût exorbitant de cette candidature. David Baillard rappelle d'ailleurs que la campagne pour Londres 2012 avait coûté 10 milliards d'euros.

On ne peut pas nous dire d'un côté que cette candidature ne vas pas coûter grand chose, et de l'autre qu'elle va tout changer.

David Belliard, co-président du groupe écologiste de Paris
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/