1 min de lecture Angers

Angers : l'effondrement d'un balcon cause la mort de 4 personnes et fait 14 blessés

Les étudiants fêtaient une pendaison de crémaillère. Quatre personnes sont décédées, quatorze ont été blessées. L'une d'entre elle, en "urgence absolue", se trouve désormais dans un état stationnaire.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Angers : un balcon s'effondre, causant la mort de quatre personnes et faisant onze blessés Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et Clémence Bauduin

Il était aux alentours de 23 heures, samedi 15 octobre, rue Maillé à Angers lorsqu'un balcon a cédé dans un énorme fracas, emportant avec lui les balcons des deux étages inférieurs. Le bilan encore provisoire est déjà très lourd : quatre morts et quatorze blessés. L'un des blessés, d'abord déclaré en état d'"urgence absolue", se trouve désormais dans un état stationnaire. Certaines personnes sont toutefois "sérieusement" blessées.

Les victimes sont jeunes. Ils étaient une quinzaine d'étudiants sur le balcon de cet appartement d'un immeuble du centre-ville d'Angers et participaient à une pendaison de crémaillère au troisième étage quand la construction a cédé de façon nette. Le balcon a emporté les quinze étudiants dans sa chute ainsi que les autres balcons du deuxième et du premier étage.

Un immeuble des années 2000

Une chute de plusieurs mètres. Les quatre victimes décédées ont été retrouvées sous les gravats. 70 pompiers ont été mobilisés toute la nuit. Au CHU d'Angers le Plan Blanc a été déclenché. L'ensemble des professionnels de l'établissement a été rappelé. La police judiciaire est saisie de l'enquête. L'immeuble dans lequel s'est produit ce drame, n'est pas ancien, il date des années 2000.

Au micro de RTL, Michel Pichon, directeur de garde au CHU d'Angers, a témoigné de l'intervention de son équipe après le drame : "L'accident a eu lieu à 11 heures du soir. On a été quasiment tout de suite appelés. Donc on a déclenché très rapidement un Plan blanc, notamment pour mettre en place une cellule d'accueil psychologique pour les familles", a-t-il affirmé.

À lire aussi
L'Hôtel de ville d'Angers, le 31 octobre 2013 (archives). Connecté
Pour devenir la ville du futur, Angers va installer 50.000 objets connectés

"Très rapidement, on a su qu'il y avait malheureusement quatre personnes qui étaient décédées sur le coup. Et donc nous avons accueilli au total quatorze personnes blessées : dix à l'hôpital public, au CHU, et quatre dans une clinique en ville. Ces personnes qui sont blessées, leur pronostic vital n'est pas engagé et on a eu des nouvelles relativement rassurantes, même si les blessures peuvent être sérieuses", a-t-il poursuivi.

Une autre vue de lieu du drame à Angers
Une autre vue de lieu du drame à Angers Crédit : Jean-Baptiste Bourgeon / RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angers Faits divers Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants