3 min de lecture Enquête

Allemagne : ce que l'on sait du mystère des tués par arbalète

ÉCLAIRAGE - Cinq personnes ont été retrouvées mortes criblées de carreaux d'arbalètes depuis le 11 mai dernier en Allemagne. Les premières investigations conduisent les enquêteurs sur une piste inattendue : celle d'un groupe d'amateurs d'armes médiévales.

>
Allemagne : le mystère des meurtre à l'arbalète Crédit Image : Lino Mirgeler / dpa / AFP | Crédit Média : M6 info | Date :
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et La rédaction de M6

Que s'est-il produit au Nord de l'Allemagne, en Basse-Saxe, où deux femmes et un homme ont été retrouvés percés de carreaux d'arbalètes dans une chambre d'auberge à Passau, en Bavière ? Depuis que leurs dépouilles et trois armes de trait ont été découvertes par une femme de ménage de l'établissement ce 11 mai, les policiers en charge de l'enquête ont vu l'énigme s'épaissir, retrouvant ensuite deux autres corps à Gifhorn en Basse-Saxe, chez l'une des trois premières victimes. 

Les investigations menées depuis dimanche 12 mai avaient permis de connaître quelques détails concernant le mystérieux trio : l'homme de 53 ans, originaire de Rhénanie-Palatinat, avait réservé une chambre avec deux jeunes femmes, âgées respectivement de 30 et 33 ans. Tous étaient de nationalité allemande. Jusqu'à lundi 13 mai, les enquêteurs n'avaient aucune piste indiquant qu'une tierce personne ait pu être impliquée. 

Mais alors que les cadavres de deux jeunes femmes ont été retrouvés lundi au domicile de l'une des deux Allemandes décédées en Bavière, les résultats préliminaires des autopsies dévoilées par la presse locale livrent de premiers indices sur la personnalités des victimes.

À lire aussi
Le département de Seine-Saint-Denis, en Île-de-France faits divers
Clichy-sous-Bois : un chauffeur de VTC de confession juive agressé

Amateurs de combats médiévaux

Selon ces informations, reprises par l'AFP, le quinquagénaire serait un prénommé Torsten, passionné de culture médiévale. Il tenait une armurerie à Hachenburg, (Ouest de l'Allemagne), où il vendait notamment des épées et des poignards. Doté d'une longue barbe blanche et tatoué de symboles alchimistes, il organisait parfois des séances de combats à l'épée.

Son corps sans vie a été retrouvé sur un lit, près du corps de la jeune femme de 33 ans, allongée à ses côtés. Vêtus de noir et portant des piercings, tous deux se tenaient par la main. La troisième victime se nommait Farina et l'une des deux jeunes femmes découvertes ce lundi dans son appartement, à plus de 600 km de l'auberge, s'avère être sa sœur. L'une de ses voisines affirme que les occupantes du logement s'habillaient fréquemment en noir.

Le quotidien local Bild révèle que Torsten était archer et chasseur. Par ailleurs, les victimes sont arrivées à bord d'un pick-up blanc, affichant un logo représentant un archer. Le véhicule est examiné par la police. Toutes les victimes faisaient partie d'une ligue de tournois de chevaliers

L'homme et l'une des femmes abattus par la plus jeune victime

Si les enquêteurs n'ont toujours pas réussi à établir le motif exact de ces décès, l'examen des corps a permis de conclure que l'homme et la femme sont décédés en premier, d'un carreau d'arbalète dans le cœur. Ils ont ensuite été atteints par plusieurs autres carreaux au crâne et au corps, tirés après leur mort

La troisième occupante de la chambre, Farina, aurait donc abattu ses deux colocataires avant de se suicider en se tirant un carreau dans le cou. Trois arbalètes, dont l'une était rangée dans un sac, ont été retrouvées sur place par la police. Les trois personnes revenaient d'Autriche, d'après le parquet de Passau, où elles se seraient procuré les arbalètes.

Des clients "étranges" mais polis

Quelques témoignages ont également été recueillis sur l'attitude énigmatique des trois individus, dont la présence dans l'auberge, bien que brève et paisible, a été remarquée. Selon des témoins cités par Bild, le trio, qui devait rester trois nuits, est arrivé tard dans la soirée du vendredi 10 mai, et ne transportait aucun bagage. Il est donc possible que les armes aient été montées dans la chambre, située au deuxième étage, après que la réception se soit vidée. 

Un client de l'hôtel interrogé par le quotidien a confié qu'il les trouvait "étranges", et que 'homme vêtu d'un costume et les trentenaires en tenues noires, ont souhaité "bonne nuit" avant de regagner leur logement avec des sodas. 

Néanmoins, "aucun élément ne montre qu'il ait pu y avoir une dispute entre les personnes présentes" dans la chambre, a indiqué la police bavaroise mardi. "Des examens pour déceler la prise éventuelles de médicaments, d'alcool ou de stupéfiants ont été diligentés", a-t-elle précisé.

Des testaments retrouvés dans la chambre

Les testaments des deux victimes allongées sur le lit ont aussi été retrouvés dans la chambre de l'auberge, selon la presse locale. Les résultats des autopsies des deux autres victimes, deux femmes trentenaires, retrouvées chez Farina, ne sont pas encore connus. Mais elles n'ont pas été tuées à l'arbalète, selon les enquêteurs. Les relations exactes qui liaient les victimes entre elles restent également à déterminer. La police explore la piste sectaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Meurtres Crime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797626133
Allemagne : ce que l'on sait du mystère des tués par arbalète
Allemagne : ce que l'on sait du mystère des tués par arbalète
ÉCLAIRAGE - Cinq personnes ont été retrouvées mortes criblées de carreaux d'arbalètes depuis le 11 mai dernier en Allemagne. Les premières investigations conduisent les enquêteurs sur une piste inattendue : celle d'un groupe d'amateurs d'armes médiévales.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/allemagne-ce-que-l-on-sait-du-mystere-des-tues-par-arbalete-7797626133
2019-05-14 17:01:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LYxfUytL7elyckWLTCFVRg/330v220-2/online/image/2019/0514/7797628097_000-1gd4kb.jpg