1 min de lecture Élysée

Alexis Kohler : le numéro 2 de l'Élysée, visé par une nouvelle plainte d'Anticor

INFO RTL - Une deuxième plainte vise le secrétaire général de l'Élysée. Alexis Kohler est une fois de plus ciblé par l'association Anticor.

Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler en octobre 2017
Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler en octobre 2017 Crédit : Thomas Samson / AFP
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Leia Hoarau

Alexis Kohler, le plus proche collaborateur d'Emmanuel Macron, de nouveau soupçonné par l'association Anticor. C'est précisément une plainte de 8 pages qui dénonce deux de ses déclarations sur l'honneur, réalisées devant la Commission de déontologie de la fonction publique en juin 2014 et septembre 2016. L'actuel secrétaire général de l'Élysée y demandait sa mise en disponibilité pour rejoindre le groupe d'armateurs italo-suisse MSC. 

L'association Anticor reproche à Alexis Kohler de ne pas avoir révélé ses liens familiaux avec ce groupe, où il se destinait à occuper le poste de directeur financier. L'association estime donc qu'Alexis Kohler a fait des déclarations "contraires à la vérité", "mensongères". Et que la Commission de déontologie, qui avait rendu un avis favorable au passage du haut fonctionnaire dans le privé, aurait ainsi été abusée. 

Depuis l'affaire Cahuzac, effectuer des déclarations erronées ou partielles devant cette Commission peut entraîner des poursuites pénales : jusqu'à 3 ans de prison et la privation des droits civiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée Emmanuel Macron Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants