1 min de lecture Alexandre Benalla

Alexandre Benalla aurait eu un passeport diplomatique après sa mise à pied

Malgré sa mise à pied après les violences du 1er mai, l’ancien collaborateur d'Emmanuel Macron se serait vu délivrer un passeport diplomatique le 24 mai.

Alexandre Benalla avec Emmanuel Macron le 14 juillet 2018
Alexandre Benalla avec Emmanuel Macron le 14 juillet 2018 Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Un privilège de plus ? Alors que Le Monde avait révélé le 25 juillet dernier qu'Alexandre Benalla possédait un passeport diplomatique, en plus d'un badge H permettant l'accès libre à l'Assemblée nationale, on en sait plus sur l'obtention de ce précieux sésame. 

Selon les informations de Valeurs Actuelles, publiées jeudi 2 août, l'ancien collaborateur de l'Élysée aurait obtenu ce passeport le 24 mai 2018. Soit trois semaines après sa mise à pied de quinze jours pour des violences sur plusieurs manifestants lors des rassemblements du 1er mai.

Or, selon le cabinet de l'Elysée, Alexandre Benalla avait vu ses prérogatives limitées à des fonctions de logistiques après sa sanction. Ces nouvelles fonctions justifiaient-elles toujours l'obtention d'un passeport diplomatique, document délivré uniquement par le ministère des Affaires étrangères ?

La question se pose alors que, toujours selon le magazine, "aucun membre du GSPR (groupe de sécurité de la présidence de la République, ndlr) ne dispose de ce genre de passeport". Contacté par Le Parisien, l'Élysée et le ministère des Affaires étrangères n'ont pas confirmé cette information

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Faits divers Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants