1 min de lecture Alerte enlèvement

Alerte enlèvement : Nathael retrouvé en bonne santé avec son père

L'alerte enlèvement avait été déclenchée vendredi soir aux alentours de 22h en Saône-et-Loire. L'enfant se trouvait avec son père et prenait la direction du sud de la France.

Le plan alerte enlèvement existe depuis 2006 (illustration).
Le plan alerte enlèvement existe depuis 2006 (illustration). Crédit : THOMAS COEX / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et AFP

Plus de douze heures après le déclenchement de l'alerte enlèvement, "Nathael, 9 ans, a été retrouvé avec son père dans le secteur de Bédarieux (Vaucluse), au bord d'une rivière située près du domicile du mis en cause, annonce le vice-procureur de Mâcon, en conférence de presse. Il est en bonne santé. Le dispositif "Alerte enlèvement" était déclenché depuis vendredi soir sur le territoire français. "Des témoins" ont alerté les enquêteurs. Le père de famille, qui a enlevé son enfant en Saône-et-Loire au domicile de ses grands-parents paternels à Romenay, n'avait ni de droit de garde, ni de droit de visite de l'enfant. Il avait appris cette décision au mois de mars.

Selon la même source, son père avait placé des coussins dans son lit pour simuler la présence d'un corps avant d'emmener son fils, vêtu d'un pyjama et d'un tricot, en voiture en direction du Vaucluse où il habite. Le père, âgé de 58 ans et sans emploi, est en garde à vue et l'enfant va être remis à sa mère. "Il a pu avoir des gestes de violence" vis-à-vis de son enfant par le passé, a annoncé le vice-procureur.

Le dispositif "Alerte enlèvement" a été déclenché vendredi soir aux alentours de 22h en France. Le maire de Romenay (Saône-et-Loire), Didier Gerolt, a assuré ne pas connaître la famille de cet enfant. Selon lui, le garçon n'était pas scolarisé dans sa commune et était vraisemblablement en vacances chez des proches. Le père avait déjà enlevé son fils une première fois pendant deux mois, en 2012. Il avait été condamné pour non-réprésentation d'enfant en 2014.

La dernière "Alerte enlèvement" de ce type remontait au 6 juillet à la suite de l'enlèvement d'une fillette de quatre ans à L'Isle-d'Abeau (Isère), retrouvée saine et sauve quelques minutes après le déclenchement du dispositif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alerte enlèvement Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants