1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Air Cocaïne : les deux pilotes "ne se sont pas évadés", martèle leur avocat
1 min de lecture

Air Cocaïne : les deux pilotes "ne se sont pas évadés", martèle leur avocat

RÉACTION - Les pilotes français Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés pour trafic de drogue à Saint-Domingue ont réussi à quitter la République dominicaine pour la France malgré une interdiction de quitter le territoire dominicain.

Pascal Fauret et Bruno Odos lors de leur procès en 2013
Pascal Fauret et Bruno Odos lors de leur procès en 2013
Crédit : ERIKA SANTELICES / AFP
Les deux pilotes ne sont pas en cavale selon leur avocat
00:49
Jean-Alphonse Richard & Eléanor Douet

Ils avaient l'interdiction de quitter le territoire dominicain. Les deux pilotes français Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés pour trafic de drogue à Saint-Domingue, étaient laissés libres dans l'attente de leur appel. Mais ce lundi 26 octobre, on apprenait que les pilotes avaient fui la République dominicaine et étaient arrivés en France dimanche 25 octobre a confirmé leur avocat Jean Reinhart. Depuis cette annonce, certains évoquent une fuite des deux pilotes. Une version démentie par Me. Reinhart qui souligne qu'ils ne sont pas en cavale. 

"Ils ne se sont pas évadés. Ils n'étaient pas en prison là-bas. La justice française devait les entendre depuis deux ans et demi. Ils étaient dans l'incapacité de répondre. Ils sont revenus non pas pour s'évader mais pour revenir devant la justice de leur pays. D'ailleurs, la première personne qui a été prévenue de leur retour, c'est madame la juge", explique Jean Reinhart. "La bonne nouvelle, c'est que Pascal et Bruno sont rentrés en France pour voir leurs familles, se soigner, et répondre à la justice française", indique-t-il.  

Une affaire surnommée Air Cocaïne

Pascal Fauret et Bruno Odos ont été condamnés à 20 ans de prison par la justice dominicaine pour avoir tenté de transporter 680 kilos de cocaïne à bord d'un jet privé. Ils avaient été arrêtés dans la nuit du 19 au 20 mars 2013, alors qu'ils s'apprêtaient à décoller de l'aéroport de Punta Cana, à bord d'un Falcon 50. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/