1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Romand : le meurtrier bientôt libre de ses mouvements
2 min de lecture

Affaire Romand : le meurtrier bientôt libre de ses mouvements

PODCAST - Dans "Les Voix du Crime", Emmanuel Crolet, le beau-frère de Jean-Claude Romand, revient sur la libération du meurtrier de sa sœur.

Jean-Claude Romand arrive à son procès le 25 juillet 1996.
Jean-Claude Romand arrive à son procès le 25 juillet 1996.
Crédit : Philippe DESMAZES / AFP
18. Jean-Claude Romand : son beau-frère raconte les années de mensonges jusqu'aux meurtres (2/2)
26:53
Diane Douzillé & Marie Zafimehy

Le 25 juin juin 1996, à l'issu d'un procès marquant, Jean-Claude Romand été condamné à perpétuité, assorti d'une peine de sureté de 22 ans, pour le meurtre de sa femme, de ses enfants et de ses parents. Pendant près de 18 ans, ce faux médecin avait dupé toute sa famille en leur faisant croire qu'il travaillait à l'OMS, avant de les assassiner quand le mensonge était sur le point d'être découvert.

Mais en juin 2021, l'auteur du quintuple meurtre de Prévessin-Moëns, sera de nouveau libre de ses mouvements. En février 2019, Jean-Claude Romand a fait une première demande de remise en liberté conditionnelle qui lui a été refusée. En avril 2019, la Cour d'appel de Bourges avait finalement accédé à sa demande. "Il a gagné", déclare Emmanuel Crolet, le beau-frère de Jean-Claude Romand dans Les Voix du Crime.

Depuis 2 ans, le meurtrier vit au sein de l'abbaye de Fontgombault dans l'Indre, avec un bracelet électronique. À la fin du mois, il ne sera plus soumis au port du bracelet mais devra répondre aux convocations de la justice et aura interdiction de se rendre dans les régions de ses crimes.

Il a réussi à sortir de prison en réussissant à faire croire que c’était quelqu’un d’honnête

Emmanuel Crolet, beau-frère de Jean-Claude Romand

En prison, Jean-Claude Romand s'était révélé être un détenu modèle. Il a même passé un diplôme d'informatique et restaurait des archives sonores, pour l'INA. Les expertises psychiatriques avaient d'abord conclu que Jean-Claude Romand n'avait que peu évolué depuis son incarcération. Mais une autre expertise déclare qu'il a évolué positivement et donne un avis favorable à une libération. 

À lire aussi

Mais pour Emmanuel Crolet, il est impossible qu'Emmanuel Crolet ait changé:  "Il voulait sortir de prison, il a réussi à sortir de prison en réussissant à faire croire que c’était quelqu’un d’honnête, et qu’il méritait cette sorite de prison malgré un premier refus du tribunal de Châteauroux", raconte-il dans Les Voix du Crime.

Une libération qui reste donc difficile à accepter pour la famille Crolet qui doit désormais vivre avec le poids de cette affaire. "Quel que soit le moment de la journée ou dans la semaine, il a forcément quelque chose qui vous rappelle au passé ma sœur, mon père...", confie Emmanuel Crolet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/