2 min de lecture Jérôme Kerviel

Affaire Kerviel : peut-on cautionner des preuves arrachées à l'insu de leur auteur ?

REPLAY - Dans un enregistrement clandestin, l'ancienne vice-procureur pour le compte du parquet de Paris assure que l'enquête opposant Jérôme Kerviel et la Société générale a été "manipulée".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
"On refait le monde" du lundi 18 janvier 2016 - l'intégralité Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

"Quand vous en parlez, tous les gens qui sont un peu dans la finance, ils rigolent, sachant très bien que la Société générale savait. (...) La Société générale savait, savait, c'est évident, évident". Dans un enregistrement réalisé à son insu en juin 2015,  Chantal de Leiris, une ancienne vice-procureure du parquet de Paris, se confie à Nathalie Le Roy, la policière de la Brigade financière, et met en cause sa propre hiérarchie ainsi que la Société Générale. Cet enregistrement, qui a été partiellement divulgué par la presse dimanche 18 janvier, prête à de nombreux débats, en ayant été réalisé à l'insu de la magistrate.

Une révélation qui tombe à pic

"Sur le papier, ce n'est pas le genre de méthode que je cautionne, mais il faut reconnaître que dans un monde fort injuste [...] cet enregistrement relance le débat et de ce point de vue c'est heureux", reconnaît Clémentine Autain. Pour Jean-Luc Mano, le débat qui se concentre aujourd'hui sur le procédé de création de cette pièce à conviction est anecdotique. "C'est plutôt le fond qui me choque, si une banque a essayé de manipuler la justice." s'agace le communicant, qui poursuit : "Le mieux, c'est la vérité éclate."

Alors que l'avocat de Jérôme Kerviel, maître Koubbi, répète à qui veut bien l'entendre qu'il dénonce "depuis des années des dysfonctionnements judiciaires", Geoffroy Lejeune objecte que la ficelle est un peu grosse lorsqu'on s'interroge sur concordance de cette nouvelle révélation avec le calendrier judiciaire du dossier Kerviel. "Ce qui me fascine c’est que l’enregistrement a été réalisé en juin 2015 et que l’enregistrement sort aujourd’hui à la veille du procès. Il y a une manière d’utiliser cet enregistrement et un timing qui sont un peu déshonorant pour la justice.", lâche le journaliste de Valeurs Actuelles.

On refait le monde avec :
- Clémentine Autain, directrice du trimestriel Regards
- Nicolas Domenach, éditorialiste chez RTL
- Jean-Luc Mano, conseiller en communication
- Geoffroy Lejeune, rédacteur en chef à Valeur Actuelle

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jérôme Kerviel Enregistrements Société Générale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants