1 min de lecture Affaire Bettencourt

Affaire Bettencourt : Françoise Meyers-Bettencourt convoquée le 7 juillet dans l'enquête pour subornation de témoins

INFO RTL - Elle avait manqué son audience en avril mais est convoquée par le juge Roger Le Loire le 7 juillet prochain et risque d'être mise en examen pour subordination de témoin.

Françoise Bettencourt-Meyers arrive au tribunal de Bordeaux, le 26 janvier 2015
Françoise Bettencourt-Meyers arrive au tribunal de Bordeaux, le 26 janvier 2015 Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Elisabeth Fleury et La rédaction numérique de RTL

Françoise Meyers-Bettencourt, qui s'était dérobée une première fois en avril dernier, est convoquée par le juge Roger Le Loire, le 7 juillet prochain. Une convocation solennelle : un mandat de comparution lui sera remis en mains propres, à son domicile, par un commissaire de police. Sauf cas de force majeure, la fille de Liliane Bettencourt devra donc bel et bien se présenter devant le magistrat. Avec le risque d'être mise en examen pour subornation de témoin.

Le juge la soupçonne en effet d'avoir acheté le témoignage de Claire Thibout, ancienne comptable de sa mère et accusatrice principale de Françoise-Marie Banier dans le dossier Bettencourt. Il souhaite notamment que la fille de la milliardaire s'explique sur un prêt de 300.000 euros, consenti à l'ancienne comptable en novembre 2012, quelques jours avant une audition capitale. Ce prêt a valu à Claire Thibout d'être mise en examen pour "faux témoignage". Quatre autres personnes, parmi lesquelles trois anciennes employées de la milliardaire, sont également mises en examen pour "faux témoignage" dans cette enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt Liliane Bettencourt Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants