2 min de lecture Daniel auteuil

Affaire Bamberski : "Daniel Auteuil a pu jouer sans la retenue que je me suis imposée pendant 30 ans", explique André Bamberski

REPLAY / INVITÉS RTL - Le 16 mars prochain, "Au nom de ma fille" sort en salles, avec Daniel Auteuil. Il retrace le combat d'un père pour faire traduire en justice l'assassin de sa fille.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Affaire Bamberski : "Daniel Auteuil a pu jouer sans la retenue que je me suis imposée pendant 30 ans", explique André Bamberski Crédit Image : AFP / ERIC FEFERBERG | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Eléanor Douet

Son combat a duré 27 ans et a fait la Une des journaux. Le 16 mars prochain, sort le film Au nom de ma fille, qui retrace l'histoire d'André Bamberski. Ce dernier avait tout fait pour livrer l'assassin présumé de sa fille Kalinka, à la justice française. En 1982, l'homme apprend la mort de sa fille âgée de 14 ans alors qu'elle passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père, le docteur Krombach. 

Mais André Bamberski mène sa propre enquête et est très vite persuadé que sa fille a été en réalité, droguée et violée par son beau-père. Il se promet alors de faire traduire le Dr Krombach devant la justice française. Après un enlèvement spectaculaire, en octobre 2009, Dieter Krombach est retrouvé en France, à Mulhouse, pieds et poings liés, à deux pas du Palais de Justice. Il est finalement condamné en 2011, puis, en appel l’année suivante, à 15 ans de réclusion criminelle, pour "violences volontaires aggravées, ayant entraîné la mort sans intention de la donner."

Être à la hauteur du chagrin et de l'histoire d'André, m'a demandé beaucoup de rigueur.

Daniel Auteuil, acteur dans "Au nom de ma fille"
Partager la citation

Daniel Auteuil endosse le rôle de ce père dans Au nom de ma fille. "Pour moi, ça a été un enjeu très fort. Jouer la comédie c'est mon métier, mais être à la hauteur de votre chagrin, de votre histoire, m'a demandé beaucoup de rigueur", confie l'acteur à André Bamberski. Ce dernier qui explique avoir été "serein" pendant la plus grande partie du film, reconnaît que lors des 10 dernières minutes, il a été "affecté comme du temps de ces 30 années et des démarches judiciaires"

Daniel Auteuil loue le courage de ce père, et avoue qu'il n'aurait pas eu "la force de déplacer des montagnes" comme André Bamberski l'a fait. "La chose magnifique chez André, c'est qu'il ne va pas se faire justice lui-même, car il a confiance en la justice de son pays. Il fallait que la justice soit rendue avec dignité", explique l'acteur de 66 ans.

Refuser les rumeurs sur les causes de sa mort

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 3 janvier 2020

"Je n'ai fait que pallier les défaillances de la justice française". Cette phrase, prononcée par Daniel Auteuil dans le film résume le combat d'André Bamberski, qui explique avoir fait la "promesse" à sa fille "qui le méritait", que son tueur serait traduit en justice. "Il n'était pas possible de laisser les dysfonctionnements des justices françaises et allemandes, se terminer par une négation et surtout des rumeurs sur les causes de sa mort"

Pour André Bamberski, Daniel Auteuil a pu jouer des scènes sans la retenue qu'il s'était lui-même imposée. Il se remémore le jour où il s'est rendu sur le tournage. Ce jour-là, on tourne la scène du cimetière, Daniel Auteuil lance alors un regard à Marie-José Croze, qui joue la mère de Kalinka. André Bamberski a alors expliqué à Daniel Auteuil que c'était ce même regard qu'il avait porté à sa femme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daniel auteuil Faits divers Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants