3 min de lecture Puisseguin

Accident en Gironde : ce que l'on sait des victimes

Selon le dernier bilan, au moins 43 personnes sont mortes lors de l'accident de Puisseguin, brûlées vives dans le brasier provoqué par la collision frontale entre les deux véhicules.

Les secours épaulent une survivante de l'accident qui s'est produit à Puisseguin
Les secours épaulent une survivante de l'accident qui s'est produit à Puisseguin Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Les communes qui bordent le célèbre vignoble de Saint-Émilion ont payé un lourd tribut dans le drame de la route qui s'est produit aux premières lueurs du jour, vendredi 23 octobre en Gironde, le plus meurtrier qu'a connu la France depuis 33 ans. Vers 7h30 ce matin, un car de tourisme avec 49 personnes à son bord et un camion de transport de bois se sont percutés sur la route départementale 17 à hauteur de Puisseguin, dans une série de virages "très difficile à négocier", de l'aveu même du maire de la commune. Les circonstances de l'accident se précisent au fil de la journée. Selon les premiers témoignages, le camion se trouvait en travers de la chaussée et le chauffeur du car n'a pas pu l'éviter. Les deux véhicules se sont embrasés sous la violence du choc frontal, piégeant les passagers du bus dans un gigantesque brasier.

Des seniors en excursion dans la région

Selon le dernier bilan, au moins 43 personnes sont mortes lors de l'accident, brûlées vives dans l'incendie provoqué par la collision. Le chauffeur du camion d'une entreprise de transport du centre de la France est décédé sur le coup, comme un enfant présent dans la cabine du véhicule qui pourrait être son fils. Le car de tourisme transportait 50 personnes. Le chauffeur de l'autocar est indemne, seulement légèrement blessé. Il a eu le réflexe salutaire d'ouvrir les portes pour permettre au maximum de passagers de quitter le bus", a déclaré le maire de Puisseguin, Xavier Stubblet. 41 passagers sont décédés, coincés dans l'habitacle au moment du sinistre. 

Le bus s'était élancé tôt ce matin de la commune de Petit-Palais-et-Cornemps, qui compte environ 700 habitants. Les victimes étaient vraisemblablement des personnes âgées, membres d'un ou plusieurs clubs de retraités de la région. "Ce sont tous les anciens du village. C'était le club du troisième âge de la commune. Ils avaient une journée dans les Landes. Ils devaient se promener et déguster du jambon", a témoigné Gilles, un commerçant de Petit-Palais-et-Cornemps, au micro de RTL. La maire de la commune, Patricia Raichin, qui a perdu trois membres de sa famille dans l'accident selon Sud Ouest, a confirmé que les victimes étaient membres de l'association. Selon le quotidien régional, le groupe de retraités devait notamment se rendre à la maison du jambon de Bayonne, à Arzacq, dans le Béarn.

Le bilan pourrait s'alourdir

Le site de Sud Ouest a publié la liste quasi définitive des communes dont sont originaires les victimes : Lussac, Petit-Palais-et-Cornemps, Saint-Christophe-de-Double, Saint-Sauveur-de-Puynormand, Camps-sur-l'Isle, Les Peintures et Saint-Médard-de-Guizières. L'une des survivantes aurait donné les identités des personnes présentes dans le car. Elles n'ont pas été communiquées pour l'instant. Selon l'envoyé spécial de Sud-Ouest, il n'y aurait aucun enfant parmi les victimes, contrairement aux craintes exprimées par des proches des personnes âgées dans l'attente de la liste des victimes.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le bilan pourrait s'alourdir dans les heures qui viennentHuit passagers du car ont réussi à sortir du piège du brasier. Quatre d'entre eux sont dans "un état grave", deux grièvement brûlés, deux autres souffrant de traumatismes crâniens et quatre étant légèrement blessés, a indiqué à la presse le préfet de la Région Aquitaine et préfet de la Gironde, Pierre Dartout.

À lire aussi
L'avant de l'autocar calciné qui est entré en collision avec un camion à Puisseguin (Gironde) le 23 octobre 2015 faits divers
Accident de Puisseguin : un réservoir du camion mis en cause

Le corps d'un jeune enfant a été retrouvé dans la cabine du camion a confirmé une source judiciaire à RTL en début d'après-midi. L'enfant pourrait être le fils du chauffeur routier d'une entreprise du centre de la France. Cet homme a également péri dans la collision dans laquelle 42 personnes étaient déjà décédées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Puisseguin Faits divers Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780221728
Accident en Gironde : ce que l'on sait des victimes
Accident en Gironde : ce que l'on sait des victimes
Selon le dernier bilan, au moins 43 personnes sont mortes lors de l'accident de Puisseguin, brûlées vives dans le brasier provoqué par la collision frontale entre les deux véhicules.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/accident-en-gironde-ce-que-l-on-sait-des-victimes-7780221728
2015-10-23 13:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pSHOF-rmo032nfZmAxgdxw/330v220-2/online/image/2015/1023/7780222215_les-secours-epaulent-une-survivante-de-l-accident-qui-s-est-produit-a-puisseguin.jpg