1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Accident de Pierre Palmade : "Je n'accepte pas ses excuses", déclare une proche des victimes
1 min de lecture

Accident de Pierre Palmade : "Je n'accepte pas ses excuses", déclare une proche des victimes

Une proche des victimes s'est exprimée au micro de RTL. Pour elle, le comportement de Pierre Palmade est "inadmissible".

Pierre Palmade en 2008
Pierre Palmade en 2008
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Accident de Pierre Palmade : "Je n'accepte pas ses excuses", assure une amie des victimes
00:00:46
Julie Brault - édité par Alexandre Bozio
Je m'abonne à la newsletter « Infos »

Ce vendredi 14 février, l'avocat de la famille des victimes de l'accident de voiture provoqué par Pierre Palmade s'est exprimé pour la première fois face à la presse. Il a assuré que ses clients étaient "insensibles" aux excuses de l'acteur et qu'ils espéraient qu'"aucun traitement de faveur ne soit accordé" à Pierre Palmade en raison de sa célébrité. 


Au micro de RTL, une proche de la famille a, elle aussi, exprimé son désarroi face à la situation. Elle a assuré que les excuses de l'humoriste étaient inaudibles. "Non, moi, je n'accepte pas ses excuses. Pardon, mais c'est trop facile ! Il y a deux vies en danger, on ne sait même pas s'ils vont se réveiller", a-t-elle déclaré avec colère. "Vous ne vous rendez pas compte. Si cela se trouve, il va rester handicapé toute sa vie, il va s'en rappeler toute sa vie de cet accident". 

Elle a ensuite évoqué le cas de la femme enceinte qui a perdu son bébé lors de l'accident. "Et la femme qui a perdu son enfant, elle va se dire toute sa vie qu'elle a perdu son bébé à cause de cette personne. Quelle excuse on va donner ? Il avait pris de la cocaïne ? On ne conduit pas lorsqu'on fait des choses comme cela, c'est inadmissible", a-t-elle assuré. 

Pour le moment, deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Melun. L'une confiée à la gendarmerie pour "infraction à la législation sur les stupéfiants". L'autre a été confiée aux policiers de Melun sur les circonstances de l'accident et concerne des faits d'"homicide et blessures involontaires avec ITT supérieur à 3 mois".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien