2 min de lecture Faits divers

Accident de minibus : la thèse d'une hypoglycémie du conducteur envisagée

Le conducteur du minibus qui transportait des enfants de Seine-et-Marne en sortie aurait pu être victime d'une crise d'hypoglycémie selon le procureur.

Les secours interviennent sur le lieu de l'accident entre un minibus et un camion qui a causé la mort de six personnes, dont cinq enfants, près de Troyes mardi 22 juillet 2014
Les secours interviennent sur le lieu de l'accident entre un minibus et un camion qui a causé la mort de six personnes, dont cinq enfants, près de Troyes mardi 22 juillet 2014 Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'autopsie du conducteur du minibus, qui a percuté mardi un poids lourd, tuant six personnes, a révélé un faible taux de glucose, a indiqué la justice, ce jeudi 24 juillet.

"Les médecins légistes ont pointé un faible taux de glucose dans son sang qui aurait pu induire un malaise hypoglycémique et ainsi expliquer la perte de contrôle", a indiqué Alex Perrin, le procureur de Troyes, lors d'un point de presse. "Ces résultats permettent d'élaborer une hypothèse de travail qui demande à être affinée par des analyses complémentaires et d'autres expertises, notamment mécaniques, se poursuivent", a-t-il ajouté.

Un pique-nique très léger

Le jeune homme de 25 ans "s'était alimenté très légèrement" à l'occasion du pique-nique avec les enfants, "mais n'observait pas le jeûne du Ramadan, contrairement aux rumeurs qui circulent", a affirmé le procureur.

Le minibus s'est progressivement déporté vers la voie de gauche avant de percuter de plein fouet le poids lourd venant en sens inverse. "Ni l'alcool ni la vitesse ne sont en cause dans cet accident", a insisté le procureur.

À lire aussi
Le corps de Simon Gautier récupéré à l'hôpital de Sapri en Italie Italie
Simon Gautier : l'autopsie confirme une mort rapide due à une hémorragie

Ce jeudi matin, le centre hospitalier de Troyes où étaient soignés les trois rescapés, une fillette et un garçon, âgés de 10 et 14 ans, et leur animatrice de 21 ans, avait annoncé leur sortie dans la journée. Selon les médecins, l'état de santé des blessés qui souffrent de fractures et de contusions multiples n'inspirait "aucune inquiétude", même s'ils restent "particulièrement choqués".

Les enfants rescapés très choqués

"Les enfants sont encore plus choqués par la disparition des autres enfants que par les circonstances de l'accident, ils ont du mal à verbaliser les choses et le dessin sera utilisé par les psychologues qui vont les suivre", avait précisé le docteur Brigitte Brunner, responsable des urgences psychiatrique.

Le minibus, dans lequel se trouvaient sept enfants et deux adultes originaires de Nangis (Seine-et-Marne), avait heurté mardi vers 15H00 un poids lourd roulant en sens inverse sur une route départementale. 

Le groupe rentrait d'une excursion organisée par le service jeunesse et sport de Nangis (Seine-et-Marne) au Lac d'Orient, à une heure et demie de route de la commune. Une marche blanche en hommage aux victimes est prévue ce jeudi soir à Nangis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Aube Seine-et-Marne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773393025
Accident de minibus : la thèse d'une hypoglycémie du conducteur envisagée
Accident de minibus : la thèse d'une hypoglycémie du conducteur envisagée
Le conducteur du minibus qui transportait des enfants de Seine-et-Marne en sortie aurait pu être victime d'une crise d'hypoglycémie selon le procureur.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/accident-de-minibus-une-crise-d-hypoglycemie-envisagee-7773393025
2014-07-24 15:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rswvtM6qtvHEEoHRWfzBxw/330v220-2/online/image/2014/0723/7773370706_les-secours-interviennent-sur-le-lieu-de-l-accident-entre-un-minibus-et-un-camion-qui-a-cause-la-mort-de-six-personnes-dont-cinq-enfants-pres-de-troyes-mardi-22-juillet-2014.jpg