1 min de lecture FIBA Europe

Violation du cessez-le-feu en Ukraine : Washington met en garde Moscou

Pour le vice-président américain, si Moscou continue à violer les accords de Minsk, "le prix à payer pour la Russie serait plus lourd".

Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, est régulièrement cité comme possible candidat démocrate à la présidentielle de 2020.
Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, est régulièrement cité comme possible candidat démocrate à la présidentielle de 2020. Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Joe Biden a mis en garde ce mardi 17 février la Russie, condamnant "fermement" la violation du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine par des "séparatistes agissant de concert avec les forces russes". Lors d'un entretien téléphonique avec le président ukrainien Petro Porochenko, le vice-président a affirmé que si Moscou continuait à violer les accords de Minsk, trois jours à peine après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, "le prix à payer pour la Russie serait plus lourd".

La violation du cessez-le-feu, entré en vigueur dimanche selon les accords de Minsk conclus le 12 février dernier, a été officiellement confirmée par les observateurs de l'OSCE (organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), ont noté les deux dirigeants lors de leur conversation.

Les rebelles ukrainiens sont entrés mardi dans Debaltseve, une ville stratégique pour le contrôle de l'Est de l'Ukraine qui était ces dernières semaines le point le plus chaud de la ligne du front. "Le vice-président a également fermement condamné le fait que la Russie et les séparatistes empêchent l'accès de Debaltseve aux observateurs de l'OSCE, permettant ainsi aux séparatistes de poursuivre leur offensive sans aucune inhibition", précise encore le communiqué de la Maison Blanche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FIBA Europe Joe Biden Crise ukrainienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants