1 min de lecture International

VIDÉO - Japon : trois mois après la disparition de Tiphaine Véron, sa famille ne lâche rien

Tiphaine Véron a disparu le 29 juillet dernier près de la ville de Nikko au Japon. Depuis trois mois, la famille de cette Poitevine de 36 ans déplace des montagnes pour la retrouver.

>
Disparition de Tiphaine Véron : trois mois d'angoisse Crédit Image : HANDOUT / COURTESY OF SIBYLLE VERON / AFP | Crédit Média : M6/Luis Patrone/Vivien Chareyre/Hélène Cami | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre et La rédaction de M6

Où est Thiphaine Véron ? C’est la question qui hante sa famille depuis trois mois. Tiphaine, une auxiliaire de vie scolaire de 36 ans, originaire de Poitiers avait posé sa valise à Nikko, à 125 km au nord de Tokyo, le 28 juillet dernier.

Avec ces sanctuaires shinto et ces temples bouddhistes, la ville est l'un des sites les plus populaires du Japon, classée patrimoine mondial de l'Unesco. Une des merveilles de l'Archipel, cernée de montagnes et de forêts. La première étape d'un voyage en solitaire à travers le Japon que Tiphaine Véron avait minutieusement préparé.

Depuis le 29 juillet, date à laquelle elle quitte son hôtel, la Française n’a laissé aucune trace. Alertée, la police de Nikko entreprend des recherches dans la rivière qui longe la ville, en vain. Alors que l'enquête piétine, sa famille se mobilise pour la retrouver et comprendre comment Tiphaine a pu se volatiliser. 

À lire aussi
Bruno Le Maire et Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018 Carlos Ghosn
Affaire Ghosn : pas de fraude fiscale identifiée en France, assure Le Maire

La famille se mobilise

S'assurer de ne pas passer à côté d'une trace de sa sœur est devenu l’obsession de son frère. "On voit que les gens de Nikko sont très concernés et très inquiets, ils participent beaucoup en mettant des affiches ou même en cherchant des endroits où elle pourrait être”, raconte-t-il devant un avis de recherche. 

Parmi ces endroits, il y a les berges de la rivière Daiya. C'est ici que les efforts de la police japonaise se sont concentrés. Tiphaine, est épileptique. Elle aurait pu avoir un malaise et tomber dans la rivière, ce dont doutent pourtant ses proches. “L’accident, c’est une piste de confort pour la police”, estime Damien Véron.   

Trois mois après la disparition, sans le début d'une explication, les proches ne veulent dorénavant plus écarter la piste criminelle. Sur le terrain où elle se relaie, ou depuis la France, la famille entend bien ne rien lâcher. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Disparition Francais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795369098
VIDÉO - Japon : trois mois après la disparition de Tiphaine Véron, sa famille ne lâche rien
VIDÉO - Japon : trois mois après la disparition de Tiphaine Véron, sa famille ne lâche rien
Tiphaine Véron a disparu le 29 juillet dernier près de la ville de Nikko au Japon. Depuis trois mois, la famille de cette Poitevine de 36 ans déplace des montagnes pour la retrouver.
https://www.rtl.fr/actu/international/video-japon-trois-mois-apres-la-disparition-thiphaine-veron-sa-famille-ne-lache-rien-7795369098
2018-10-29 20:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PrXmmVvyRmeACxyT1QZ03A/330v220-2/online/image/2018/0810/7794386066_tiphaine-veron-disparue-le-29-juillet-au-japon-est-toujours-recherchee-par-les-autorites-locales.jpg