1 min de lecture Grande-Bretagne

VIDÉO - Brexit : Boris Johnson parodie "Love actually", à deux jours des élections

À deux jours des élections législatives, le Premier ministre britannique s'est mis en scène dans une vidéo pleine d'humour, mais au message on ne peut plus clair : finissons-en avec le Brexit.

Boris Johnson dans une vidéo parodique
Boris Johnson dans une vidéo parodique Crédit : Capture Twitter/@BorisJohnson
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

"Brexit, actually". À deux jours des élections législatives du 12 décembre, et en pleine période de Noël, Boris Johnson joue la carte de l'humour. Après avoir promis de se "battre pour chaque vote", le premier ministre Britannique multiplie les déplacements et les initiatives pour convaincre les électeurs de lui donner une majorité au parlement, en vue de faire passer son accord de divorce avec l'Union européenne

Dans cette bataille électorale, le dernier fait d'armes de l'iconoclaste leader conservateur est une vidéo de campagne "so british". Parodiant la comédie romantique Love Actually, Boris Johnson n'a pas hésité à rejouer une scène du cultissime film de Noël, dans laquelle il expose sur des pancartes ses arguments de campagne, sans dire le moindre mot. 

On peut ainsi y voir Boris Johnson sonnant à la porte d'un couple de Britanniques et y décliner son programme. "Avec de la chance, d'ici l'année prochaine, nous obtiendrons le Brexit", est-il écrit, avant de rappeler "si le Parlement ne le bloque pas encore". 

"Finissons-en" avec le Brexit

Une once d'humour, dont le Premier ministre est réputé ne pas être dénué, qui se poursuit par une pique à son adversaire travailliste Jeremy Corbyn, au programme très à gauche, et qui effraie une partie de la population : "L'autre gars peut gagner...".  

À lire aussi
Le prince Andrew, duc d'York, le 11 novembre 2017 famille royale
Affaire Epstein : des mails piratés pourraient éclabousser le prince Andrew

Une vidéo de 3 minutes, pleine de dérision, dans laquelle le Premier ministre se compare même à un chien aux poils abondants. Boris Johnson finit enfin par rompre le ton plaisantin de ce pastiche pour asséner un martial : "Assez, finissons-en" avec le Brexit. Le message est clair : pour le leader conservateur, la plaisanterie a assez duré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Brexit Boris Johnson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants