2 min de lecture Animaux

Venezuela : dans un zoo, des cochons sacrifiés pour nourrir des pumas affamés

Au Venezuela, en pleine crise économique, les animaux du zoo de Zulia sont affamés. À tel point que les employés ont du se résoudre à en sacrifier certains pour nourrir les espèces les plus menacées.

L'un des deux pumas affamés du zoo de Zulia (Venezuela)
L'un des deux pumas affamés du zoo de Zulia (Venezuela) Crédit : MIGUEL ROMERO / PANORAMA / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Des félins avec la peau sur les os, des bêtes sacrifiées pour en nourrir d'autres, des rapaces qui se dévorent entre eux... Les animaux du zoo de Zulia (Venezuela) ont faim, alors que le pays est en profonde crise économique. Les employés du parc ont indiqué à l'AFP qu'ils ont du sacrifier des canards, des cochons ou encore des chèvres du zoo pour nourrir d'autres espèces.

Les images de deux pumas très amaigris, publiées par un journal local, ont choqué et entraîné la fermeture du zoo à la mi-février. La plupart des carnivores du parc sont en manque de nourriture, indique un employé.

La famine a poussé deux Caracaras du nord, des rapaces similaires aux faucons, à dévorer leur compagnon d'enclos. "Un couple de hiboux striés a fait pareil", racontent des employés. Les dirigeants du zoo de Zulia ont déjà essayé de chasser les iguanes sauvages qui vivent sur place, ou la pêche de poissons dans les lacs du site, mais ce n'est pas suffisant.

À lire aussi
Un cistudon, né au parc zoologique de Mulhouse, le 2 août 2017 animaux
Alsace : la tortue cistude à la reconquête de son milieu naturel

Plusieurs vols d'animaux

En 2016, au moins 40 animaux ont par ailleurs été volés dans ce zoo, probablement pour leur viande. Et le zoo de Zulia est loin d'être le seul touché par les vols. Car le salaire minimum, de 797.510 bolivars (27 dollars au taux de change officiel, 3,5 au marché noir), suffit à peine pour acheter deux kilos de viande. Une majorité d'habitants ne mangent plus que du riz ou du manioc, selon une étude menée par les principales universités du pays, qui estime que 87% des Vénézuéliens vivent dans la pauvreté. 

Face à la gravité de la situation, le maire de la ville de San Francisco où se trouve le parc, Dirwings Arrieta, a annoncé la "restructuration" du zoo de Zulia et le début d'opérations pour "désherber, rénover le système d'eau et augmenter les salaires des employés", sans faire état de la sous-nutrition des animaux.

L'acteur et philantrope mexicain Raul Julia Levy, qui préside une fondation à Malibu (Etats-Unis), a offert, via Twitter, son aide au président vénézuélien Nicolas Maduro : "Je supplie monsieur le président de me donner l'opportunité de dialoguer. Ma fondation n'est liée à aucun parti. Je veux lui tendre une main amie pour aider les animaux. Nous pouvons les transférer et payer les frais de leur convalescence", a-t-il expliqué à l'AFP par téléphone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Crise économique Venezuela
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792462638
Venezuela : dans un zoo, des cochons sacrifiés pour nourrir des pumas affamés
Venezuela : dans un zoo, des cochons sacrifiés pour nourrir des pumas affamés
Au Venezuela, en pleine crise économique, les animaux du zoo de Zulia sont affamés. À tel point que les employés ont du se résoudre à en sacrifier certains pour nourrir les espèces les plus menacées.
https://www.rtl.fr/actu/international/venezuela-dans-un-zoo-des-cochons-sacrifies-pour-nourrir-des-pumas-affames-7792462638
2018-03-01 14:28:07
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FPYiWxYrYB1X_8UQ_k2xSg/330v220-2/online/image/2018/0301/7792463183_l-un-des-deux-pumas-affames-du-zoo-de-zulia-venezuela.jpg