2 min de lecture Dette

Venezuela : que risque le pays, en état de défaut de paiement ?

ÉDITO - Le Venezuela et son joyau pétrolier, PDVSA, ont été déclarés en défaut partiel sur leur dette par des agences de notation.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Venezuela : que risque le pays, en état de défaut de paiement ? Crédit Image : AFP / JUAN BARRETO | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Caracas entre dans la dernière étape d'un triste voyage : celui de l'incapacité de rembourser ses dettes. Pour bien saisir la gravité de cette notion de défaut pour un pays, il faut d'abord qu'il y ait un déclic. Pour Caracas, l'impossibilité de rembourser dans les sept semaines à venir 1,5 milliard d'intérêts et 8 milliards d'arriérés en 2018. Ensuite, il faut comprendre que ce classement a des conséquences immédiates. Un pays déclaré insolvable est interdit d'emprunt sur les marchés financiers internationaux. Tous ses avoirs dans le monde sont susceptibles d'être saisis au bénéfice des créanciers qui réclament leur dû. On pense en priorité aux raffineries, stations-service et autres actifs économiques vénézuéliens basés aux Etats Unis. Le  pays s’expose à des sanctions judiciaires internationales.

Et puis il y a le pire. L'impact sur la population, les entreprises, les services publics. Les fournisseurs étrangers, par peur de n'être jamais payés, ferment les robinets. Finis les médicaments, les équipements sanitaires, l'alimentation. Tout ce qui fait survivre ce pays déjà ravagé.

À lire aussi
La dette mondiale passe à 192.000 milliards d'euros économie
La dette mondiale passe à 192.000 milliards d'euros

Un goutte-à-goutte pervers

Le Venezuela mettra du temps à s'en sortir. Ce pays, qui fut le plus riche d'Amérique latine, se débat dans de profonds sables mouvants. L’inflation officielle y est autour de 1.000% (c'est 1% en France). À Caracas, on ne compte pas les billets pour acheter son pain on les pèse. L'activité économique est imperceptible. La dette est supérieure à 150 milliards, et il n'y a plus que 9 milliards de dollars de réserve dans les caisses.

Aujourd'hui, le peu d'oxygène du pays provient de Moscou et de Pékin. Deux prêteurs qui ont besoin que Caracas n'implose pas pour rester un caillou dans la chaussure des États-Unis. Mais ce goutte-à-goutte, très pervers pour les Vénézuéliens, est tout sauf une porte de sortie.

Les plus

- Altice-SFR poursuit sa descente aux enfers : sa valeur a perdu 45% depuis juin, après une nouvelle chute de 13% mardi 14 novembre.

- Commande historique en vue pour Airbus : 430 moyen courriers A 320 et A321 pour une valeur de 40 milliards de dollars.

La note du jour

14/20 au groupe Michelin, qui vient de recevoir le Grand Prix du respect des délais de paiements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dette Amérique du Sud Venezuela
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790967477
Venezuela : que risque le pays, en état de défaut de paiement ?
Venezuela : que risque le pays, en état de défaut de paiement ?
ÉDITO - Le Venezuela et son joyau pétrolier, PDVSA, ont été déclarés en défaut partiel sur leur dette par des agences de notation.
http://www.rtl.fr/actu/international/venezuela-que-risque-le-pays-en-etat-de-defaut-de-paiement-7790967477
2017-11-15 07:32:00
http://media.rtl.fr/cache/kiPPbjIAgxCZFN3UU8W-gw/330v220-2/online/image/2017/1115/7790967662_des-personnes-font-la-queue-pour-retirer-de-l-argent-a-caracas-le-14-novembre-2017.jpg