2 min de lecture Info

Etats-Unis : la police arrête un lauréat du prix Pulitzer

Le militant sans-papiers José Antonio Vargas, lauréat du prix Pulitzer, a été libéré quelques heures après son arrestation par la police des frontières américaine.

Jose Antonio Vargas, ancien reporter du Washington Post et lauréat du prix Pulitzer, lors d'un colloque en 2011 à San Francisco. Il a dissimulé pendant des années qu'il était sans-papiers.
Jose Antonio Vargas, ancien reporter du Washington Post et lauréat du prix Pulitzer, lors d'un colloque en 2011 à San Francisco. Il a dissimulé pendant des années qu'il était sans-papiers. Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le militant sans-papiers José Antonio Vargas, lauréat du prestigieux prix Pulitzer de journalisme, a été libéré quelques heures après son arrestation par la police américaine ce mardi dans une ville frontalière avec le Mexique.
Sur la page Facebook de l'association qu'il a fondée pour défendre les droits des sans-papiers, "Define American", il indique :
"J'ai été relâché par la police des frontières et je veux remercier tous ceux qui m'ont soutenu ainsi que tous les immigrants sans papiers du sud du Texas et à travers le pays. Nos vies quotidiennes sont remplies de peur pour des actes aussi simples que de monter dans un avion pour rejoindre nos familles".

Scandale aux Etats-Unis

Son arrestation dans la matinée de ce mardi a déclenché une levée de boucliers aux Etats-Unis. Le maire de New York Bill de Blasio a appelé à sa libération, affirmant que Jose Vargas "incarne les valeurs de l'Amérique" et que sa détention montre "que la police de l'immigration ne sait pas user de son pouvoir de discrétion et arrête des immigrants qui sont depuis longtemps aux Etats-Unis sans menacer notre sécurité".
Jose Vargas, âgé de 33 ans, est né aux Philippines. Quand il avait 12 ans, sa mère l'a mis dans un vol à Manille pour qu'il soit élevé par ses grand-parents en Californie et qu'il ait une chance de vivre "le rêve américain".
Devenu un éminent journaliste, il a fait partie d'une équipe du Washington Post lauréate d'un prix Pulitzer, la plus haute distinction du journalisme aux Etats-Unis, pour sa couverture de la tuerie de l'université Virginia Tech en 2007.
En 2011, il avait révélé son statut de sans-papiers dans un long article pour le New York Times magazine qui avait eu un fort impact.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Bill de Blasio Journalisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants