3 min de lecture Royaume-Uni

Une baby-sitter qui a eu une relation sexuelle avec un garçon de 11 ans échappe à la prison

Jade Hatt a été condamnée à une peine de prison avec sursis pour avoir couché avec un garçon de 11 ans. Très critiqué, le juge Tim Mousley a mis en avant "l'immaturité" de la jeune fille et "la maturité pour son âge" du garçon.

Ces femmes qui ne veulent pas d'enfants
Ces femmes qui ne veulent pas d'enfants
Édouard Nguyen

Le juge Tim Mousley résume : "Il était tout à fait clair qu'il était une personne de 11 ans mature et vous étiez une personne de 20 ans immature, ce qui rétrécit l'écart qu'il y a entre vos âges." C'est pourquoi il n'a condamné Jade Hatt, une baby-sitter britannique accusée d'avoir eu des rapports sexuels avec le garçon de 11 ans qu'elle gardait, qu'à six mois de prison avec sursis et une inscription au registre des criminels sexuels pendant sept ans.

Une association pour la défense des enfants est concernée par le verdict qui conforte, selon elle, certaines idées reçues que l'on trouve au sein de la société sur les affaires sexuelles impliquant des mineurs. Il ne faut pas que les abus par des femmes sur les mineurs garçons soient vus comme des crimes moins sérieux que des abus par des hommes sur les mineurs filles. Le juge a également pris en compte les propos du père du garçon qui a pris la parole dans le procès pour affirmer que son fils était consentant et même qu'il était un "fou du sexe". Selon lui, son fils n'a pas été affecté. Plus tard, le juge précisera lors du procès que le père et la même jeune fille avaient été brièvement amants dans le passé.

Il savait que c'était "mauvais"

Agée de 20 ans pendant les faits, la jeune fille a gardé l'enfant six ou sept fois. La scène se passe en journée, alors que le garçon n'a pas école. Jade Hatt arrive vers 11h30 un jour de novembre 2014. Alors que le garçon est couché sur le dos, la jeune fille s'assoit à côté de lui puis sur lui. Elle se déshabille dans un premier temps, avant de déshabiller le jeune garçon.

À lire aussi
Originaire de la civilisation harappénne, cette poterie est âgée de près de 4.000 ans insolite
Son pot à brosse à dents était en réalité... une antiquité

L'acte aurait duré moins d'une minute. Selon l'adolescent, sa baby-sitter aurait "aimé" cette relation, alors que lui non. Le garçon affirme en effet avoir été conscient qu'il s'agissait d'un acte "pas bien". La jeune femme dit être consciente qu'il s'agit de quelque chose de très grave. Juste après la relation sexuelle, elle dit s'être enfermée dans les toilettes, toute tremblante, ne sachant pas pourquoi elle avait fait cela. Elle tente d'expliquer : "Je tombe amoureuse trop vite et je m'attache aux gens trop rapidement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Faits divers Sexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780012661
Une baby-sitter qui a eu une relation sexuelle avec un garçon de 11 ans échappe à la prison
Une baby-sitter qui a eu une relation sexuelle avec un garçon de 11 ans échappe à la prison
Jade Hatt a été condamnée à une peine de prison avec sursis pour avoir couché avec un garçon de 11 ans. Très critiqué, le juge Tim Mousley a mis en avant "l'immaturité" de la jeune fille et "la maturité pour son âge" du garçon.
https://www.rtl.fr/actu/international/une-baby-sitter-qui-a-eu-une-relation-sexuelle-avec-un-garcon-de-11-ans-echappe-a-la-prison-7780012661
2015-10-07 18:30:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/60LCBFgti2h11JxWrAU7Qg/330v220-2/online/image/2015/0306/7776908421_ces-femmes-qui-ne-veulent-pas-d-enfants.jpg