1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Un jihadiste français tué en Syrie
1 min de lecture

Un jihadiste français tué en Syrie

Un jihadiste français parti en Syrie y serait mort le 4 septembre, a fait savoir sa famille.

Un homme parti en Syrie avec sa fille de 18 mois a été arrêté à Roissy. (Illustration)
Un homme parti en Syrie avec sa fille de 18 mois a été arrêté à Roissy. (Illustration)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un jihadiste français de 33 ans parti combattre en Syrie, a été tué le 4 septembre.

Gilles, converti à l'islam depuis l'adolescence, est parti en juin avec son frère Emmanuel, 37 ans, converti il y a seulement deux ans et demi, a indiqué une tante des deux hommes qui vit à Cognac (centre-ouest).

Samedi, l'aîné a annoncé la mort de son cadet, surnommé Bilal dans sa nouvelle vie, sur le réseau social Facebook, par lequel tous deux communiquaient de temps à autre avec leur famille.

"Bilal (...) est tombé samedi. Qu'Allah (...) accepte ses oeuvres", a écrit Emmanuel.

À lire aussi

Emmanuel "nous a dit qu'il est 'à l'arrière' (...) mais qu'il allait repartir au combat d'ici un ou deux jours (...) On attend la deuxième mauvaise nouvelle...", a déclaré sa tante, Christine, soulignant que la famille "ne se fait pas d'illusions (...) ils ne veulent qu'une chose: aller au paradis".

Rien ne laissait prévoir qu'ils allaient partir

La tante du jihadiste tué

Le père a rapporté la mort de son fils aux autorités. Elle n'a pas été confirmée depuis de source officielle.

La tante des deux jeunes gens a dit les avoir vus pour la dernière fois en mai, au mariage d'une cousine. "Rien ne laissait prévoir qu'ils allaient partir", a-t-elle dit.

L'aîné, Emmanuel, a laissé en France une femme et trois enfants, issus de deux unions. Le plus jeune, Gilles, était "le plus fragile". "Il avait fait des séjours en hôpital psychiatrique, a souffert de schizophrénie", selon sa tante. Pour la famille, les deux frères ont été endoctrinés essentiellement via internet pour rejoindre le jihad.

Au moins 36 Français ont déjà trouvé la mort en Syrie.

La France, qui compte la plus grande communauté musulmane d'Europe, est le pays qui fournit le plus gros contingent de jihadistes occidentaux. Au total, un millier de Français sont impliqués, selon le Premier ministre Manuel Valls, qui estime à près de 580 le nombre de personnes combattant ou ayant combattu pour le jihad en Syrie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire