1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Un cas de vache folle détecté au Canada
1 min de lecture

Un cas de vache folle détecté au Canada

C'est le premier cas de vache folle depuis 2011, il a été détecté au Canada, en Alberta.

Des vaches aux États-Unis (illustration)
Des vaches aux États-Unis (illustration)
Crédit : ROBYN BECK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), communément appelé vache folle, a été détecté en Alberta, dans l'Ouest du Canada, a indiqué vendredi l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

Ce cas d'ESB a touché une vache de réforme, c'est-à-dire destinée à la boucherie, selon l'Agence qui a précisé qu'"aucune partie de la carcasse de l'animal ne s'est retrouvée dans la filière d'alimentation des humains ni des animaux".

C'est le premier cas de vache folle au Canada depuis 2011, a indiqué l'ACIA qui a lancé une enquête "en étroite collaboration avec les autorités compétentes de la province et l'industrie".

Les animaux à risque seront abattus

Pour son enquête, les services vétérinaires veulent "confirmer l'âge de l'animal, ses antécédents et le mode de transmission" de la maladie, a indiqué l'ACIA dans un communiqué.

À lire aussi

Ces services veulent connaître la nature et la composition des aliments de cet animal "durant sa première année de vie", et identifier "tous les animaux posant un risque équivalent".

Une fois ces bovins répertoriés, l'ACIA a indiqué qu'ils seraient "abattus et soumis à des tests de dépistage de l'ESB".

Ce cas de vache folle ne devrait pas impacter les exportations

Avec son statut sanitaire de "pays à risque maîtrisé à l'égard de l'ESB" attribué par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Canada a les autorisations nécessaires pour exporter sa viande de boeuf.

Ce cas de vache folle isolé "ne devrait avoir aucune incidence sur les exportations actuelles de boeuf ou de bovins canadiens", a estimé l'ACIA.

La maladie de la vache folle avait principalement touché la Grande-Bretagne dans les années 1990 et avait pour origine les farines animales réservées à l'alimentation du bétail.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/