1 min de lecture Syrie

Un bébé syrien perd un œil lors d'un bombardement, sa photo devient virale

La photo d'un nourrisson ayant perdu son œil à la suite d'un bombardement est devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle symbolise la situation des civils dans la Ghouta orientale (Syrie), dernier fief des rebelles.

Plusieurs photos en référence à la blessure du nourrisson Karim ont été relayées.
Plusieurs photos en référence à la blessure du nourrisson Karim ont été relayées. Crédit : Handout / #SolidarityWithKarim campaign / AFP
Nicolas Skopinski

La photo d'un bébé devenu borgne à la suite d'un bombardement émeut les réseaux sociaux, accompagnée du #SolidaritywithKarim. C’est dans la Ghouta orientale, dernier fief rebelle en Syrie, qu’un raid a grièvement blessé à l’œil le petit Karim (alors âgé de 40 jours) et tué sa mère, le 29 octobre dernier, selon la famille et le médecin qui l’a soigné.

Des journalistes freelance syriens avaient lancé une campagne qui a été largement reprise. Les internautes se cachent un œil, en référence au nourrisson, pour alerter sur la situation des civils dans l'enclave du Ghouta orientale. Depuis mi-novembre, le régime de Damas a intensifié ses frappes contre la région où la population souffre de graves pénuries de nourriture et de médicaments.

L'initiative est remontée jusqu'au Conseil de sécurité de l'ONU, où l'ambassadeur de la Grande-Bretagne a tweeté une photo de lui-même assis à la table ronde, l'œil caché par sa main. Son tweet était accompagné d'un message.

"Nous mettons en garde contre l’inaction qui fait que plus de gens vont mourir. Plus d’écoles vont être bombardées. Plus d’enfants seront blessés", dit-il dans le tweet accompagnant sa photo. "Il faut que le bombardement et le siège de la Ghouta orientale prennent fin."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Twitter Facebook
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants