1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : les conditions de la Russie pour une désescalade
1 min de lecture

Ukraine : les conditions de la Russie pour une désescalade

Le ministre russe des Affaires étrangères demande l'arrêt des opérations militaires contre les protestataires et la fin de l'action des ultranationalistes pour parvenir à une désescalade de la situation en Ukraine.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé "l'hypocrisie" des Occidentaux le 14 avril/
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé "l'hypocrisie" des Occidentaux le 14 avril/
Crédit : AFP / ALEXANDER NEMENOV
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné la nécessité de prendre au plus vite des mesures pour parvenir à une désescalade de la situation en Ukraine, lors d'une conversation téléphonique samedi avec le secrétaire d'Etat américain, John Kerry.

M. Lavrov "a souligné la nécessité de mesures urgentes pour une désescalade de la situation en Ukraine, avant tout arrêter les opérations militaires contre les protestataires et mettre un terme aux actions agressives des ultranationalistes de Pravy Sektor" (Secteur Droit), a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué. Ce groupe paramilitaire nationaliste a été en première ligne de la contestation pro-européenne qui a abouti à la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. 

Des mesures pour al libération des membres de l'OSCE enlevés vendredi

Lors de cette conversation téléphonique, à l'initiative de la partie américaine, les deux hommes ont également évoqué "les mesures prises pour régler la situation" autour des membres de la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) enlevés vendredi dans l'Est de l'Ukraine par des séparatistes pro-russes.

Le président suisse remercie les Russes

Dans un communiqué séparé, le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que M. Lavrov avait également eu samedi une conversation téléphonique avec le président suisse, Didier Burkhalter, président en exercice de l'OSCE.

À écouter aussi

Durant cette conversation, M. Burkhalter a "remercié la partie russe pour ses efforts en vue de la libération des observateurs" de la mission de l'OSCE, a rapporté la diplomatie russe.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/