1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : les bombardements s'enchaînent à Debaltseve, près de 20.000 civils évacués
1 min de lecture

Ukraine : les bombardements s'enchaînent à Debaltseve, près de 20.000 civils évacués

REPLAY - Debaltseve est le théâtre des affrontements entre les séparatistes pro-russes et l'armée ukrainienne alors que les pays occidentaux tentent de trouver un accord avec Vladimir Poutine.

Un séparatiste tire vers une position de l'armée ukrainienne dans les environs de Debaltseve, dans la région de Donetsk, le 28 Janvier 2015.
Un séparatiste tire vers une position de l'armée ukrainienne dans les environs de Debaltseve, dans la région de Donetsk, le 28 Janvier 2015.
Crédit : MANU BRABO / AFP
Ukraine : les bombardements s'enchaînent à Debaltseve, près de 20.000 civils évacués
01:12
Brice Dugénie & Claire Gaveau

Depuis samedi 7 février au soir, des tirs d'artillerie lourde résonnent dans la ville de Debaltseve, près de Donestk. Une ville-clé que les séparatistes pro-russes tentent de récupérer à l'armée ukrainienne. Ce dimanche, des centaines d'obus ont explosé alors que la population ne cesse de quitter le territoire. 

Il y a quelques semaines, Debaltseve comptait encore plus de 25.000 habitants. Seulement 5.000 sont comptabilisés début février. Les rues sont désormais désertes, les habitations dévastées. Les quelques Ukrainiens encore présents, faute de moyens ou d'une santé correcte, se recroquevillent dans les caves pour tenter de survivre à cette guerre. Sans électricité, ni eau, ni chauffage. Les seules sorties consistent à aller chercher un morceau de pain ou un bidon d'eau pendant que les détonations s'enchaînent. 

Le plan de paix qui se joue ce dimanche entre Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Angela Merkel et François Hollande semble extrêmement loin pour tous ces habitants. La France, l'Allemagne, l'Ukraine et la Russie se réuniront une nouvelle fois, mercredi 11 février à Minsk, pour tenter de trouver une solution à la crise ukrainienne. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/