1 min de lecture Ukraine

Ukraine : échange de 200 prisonniers entre Kiev et les séparatistes prorusses

Un important échange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine s'est tenu ce dimanche 29 décembre.

Un séparatiste prorusse à Donetsk, bastion séparatiste en Ukraine, le 7 février 2015 (Illustration)
Un séparatiste prorusse à Donetsk, bastion séparatiste en Ukraine, le 7 février 2015 (Illustration) Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

C'était une opération très attendue. Kiev et les séparatistes prorusses de l'Est de l'Ukraine ont procédé dimanche 29 décembre à un échange de 200 de prisonniers, un événement marquant, une désescalade dans le seul conflit actif d'Europe, mais non sans controverse.

"Les libérations réciproques sont terminées", a indiqué la présidence ukrainienne sur Facebook, précisant voir revenir au pays 76 personnes. De leur côté, les séparatistes des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk ont dit aux agences russes s'être vus respectivement remettre 61 et 63 personnes.

L'opération, la première du genre depuis 2017, a commencé en fin de matinée aux abords du point de contrôle de Maïorské dans la partie de la région de Donetsk contrôlée par Kiev, non loin de la ligne de front. Elle était toujours en cours à 14h00 du fait des vérifications d'identités en cours.

Plusieurs autocars, certains escortés par la police, sont arrivés sur le terrain bouclé par des militaires ukrainiens en armes. Même chose du côté des séparatistes des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk.

Plus de 13.000 morts

À lire aussi
Un enfant avec des jouets éducatifs (illustration) Maladie
À 8 ans, une fillette devient la plus jeune personne à mourir de vieillesse

Le principe de l'échange avant la fin de l'année avait été acté et réclamé par M. Zelensky le 9 décembre à Paris, où se tenait le premier sommet de paix sur l'Ukraine depuis 2016. Depuis l'élection de M. Zelensky en avril, une certaine détente se fait sentir avec le Kremlin.
En septembre, Kiev et Moscou ont ainsi échangé 70 détenus, dont M. Sentsov.

Cette guerre a fait plus de 13.000 morts depuis son éclatement en avril 2014. L'Occident et l'Ukraine accusent Moscou de soutenir militairement les séparatistes, ce que la Russie nie farouchement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Russie Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants